La plus grande des communautés mondiale de Dreambox http://www.i-have-a-dreambox.com lance un appelle au boycott sur la nouvelle plate-forme de TVHD par satellite Astra HD+
Hambourg, le 20/8/2009: Les 210.000 membres de la plus grande communauté Dreambox du monde et du plus grand forum Allemand de télévision et radio par satellite et par câble, appels à un boycott contre la nouvelle plate-forme de télévision numérique HD+ présenté par l’opérateur de satellite Astra et des stations de radiodiffusion en cause utilisant le nouveau processus de radiodiffusion CI+. Selon l’exploitant du forum http://www.i-have-a-dreambox.com et des utilisateurs de ce cite Internet, la nouvelle plate-forme HD+ n’est qu’une tentative de plus, dans le cadre de l’introduction de la télévision haute définition (TVHD), d’imposer au détriment des consommateurs, d’une technologie inutile et à des coûts élevés.
Selon les informations connus à ce jour, de nouveaux récepteurs seront nécessaires pour la réception. Si un consommateur veut regarder ces chaînes diffuser en HD+, il sera contraint d’acquérir un récepteur compatible HD+. Les récepteurs déjà existant pour la réception numérique ne sont pas compatibles avec la technologie HD+. Le nom HD+ est uniquement pour la commercialisation de ce produit. HD+ n’est pas une nouvelle technologie ou amélioration du standard de la TVHD, mais indique seulement que le système de cryptage CI+ peut être utilisé avec ce matériel.
En outre, un nouveau système de gestion des droits numériques (DRM) sera introduit dans la consommation télévisuelle, similaire à l’idée de l’industrie de la musique. La mise en fonction du nouveau système de cryptage, permet à un diffuseur, par exemple, de déterminer explicitement si une émission a le droit d’être enregistrée par le consommateur en time shift, en différé ou d’autoriser l’avance rapide lors de projection publicitaire. Un autre inconvénient, est le fait que les récepteurs certifiés HD+ ne pourront soutenir qu’un seul système de cryptage par récepteur, et donc que les utilisateurs de stations de radiodiffusion étrangères à péage seraient obligé d’utiliser du matériel supplémentaire. Ce qui aura comme conséquence, de lier la réception technique et le fournisseur par un monopole au détriment de l’investissement de la sécurité des consommateurs.
De même que pour le système DRM de l’industrie musicale, une tentative de création d’un réseau de distribution à partir du fournisseur de contenu jusqu’à l’utilisateur final, l’avantage ne va que dans le sens des fournisseurs. Associant tous les désavantages pour le client. A l’exemple de la musique protégée par DRM, on voit que de telles manipulations, à la longue, ne peut être rentable. Tous les grands distributeurs de musique en ligne ont d’ores et déjà changé leurs systèmes et sont passé à des systèmes non protégés DRM. Cela nous montre que la seule façon de fonctionner à long terme sur le marché, est de donner au consommateur le maximum de liberté.
Surtout que dans le domaine de la réception de la télévision numérique, il a été démontré dans le passé, que par le biais d’un système de cryptage restrictif ou de prix excessifs, s’est créé une course entre les fournisseurs de cryptage et les communautés de hacker de haut niveau sur la sécurité des plates-formes de système de cryptage. Par cette lutte forcé, les fournisseurs, ont été obligés de faire de grands investissements pour l’extension de la sécurité de leur procédures. Certes, les opérateurs ont une raison légitime de protéger leurs contenus sous licence, et le contournement du cryptage serait un acte criminel. Mais plus il y a de restrictions pour les consommateurs, plus l’incitation à de telle procédures sera élevé. Là encore, les fournisseurs seront obligés de sécuriser leur plate-forme en permanence. Ce qui, au bout, engendrera un prix encore plus élevés d’abonnement à payer.
En plus de l’achat de nouveaux récepteurs HD+ et des cartes HD+, le modèle de distribution prévoit également un abonnement mensuel qui devrait être à priori de 4,50 € (54 € par ans). D’après nos connaissances actuel, devraient êtres activé les chaînes FreeTV Allemande RTL, RTL2 et Vox, ainsi que Pro7, Sat.1 et Kabel1, dans sa version TVHD. Ainsi, les consommateurs sont alors invités à financer une deuxième fois la publicité sur ces chaînes. Du coup, la diffusion de la TVHD est offerte, mais ne peut justifier ce projet qui en plus du financement par la publicité d’une structure, est de mètre en œuvre l’actuel FreeTV en une sorte de télévision à péage light.
Globalement, ce concept ne fait pas l’impression de promouvoir la TVHD ou de trouver une large base d’utilisateurs. Le consommateur ne ce laissera pas vendre une technologie qui ne lui rapportera que des inconvénients, comme celles du fournisseur “entavio” qui en à fait l’expérience. Cela est attesté par les sondages sur le sujet dont une majorité d’environ 80% des consommateurs exprime des voix négatives ou hostiles. Au lieu de cela, la TVHD financés par la publicité télévisuel en Allemagne ne s’établit que très lentement.
En raison de ces circonstances le consommateur ne peut être que déconseillée de se lancer dans la technologie HD+, et on lui recommande seulement de boycotter sa mise en place.
###
Nous appelons également tous nos utilisateurs et tous les autres forums et des communautés du SAT / Câble / TV, à participer à cet appel lui-même en créant des bannières, avatars, twitter-messages ou d’autres idées. Nous sommes la cible de la plate-forme HD+ et de nous ne soumettrons pas à leur dictature. Cela dépend de nous tous, si le produit HD+ peut ou non s’établir sur le marché.