<font color="#ff0000">
principaux répertoires de la dreambox



/bin :
contient les commandes de base (sous Unix, presque toutes les commandes sont "externes", et non intégrées au shell comme sous DOS).

/boot:
contient les informations nécessaires au démarrage de la machine.

/dev:
contient les fichiers spéciaux correspondant aux périphériques.

/etc :
la plupart des fichiers de configuration.

/home :
contient les répertoires personnels des utilisateurs. Par exemple, l'utilisateur toto a généralement pour répertoire /home/toto.

/lib :
contient les principales bibliothèques partagées (équivalent des DLL de Windows).

/lost+found :
quand un disque crashe pour une raison ou pour une autre, on utilise le programme fsck pour réparer (équivalent de scandisk); c'est là qu'il dépose les fragments de fichiers perdus.

/mnt :
les répertoires utilisés pour monter temporairement un système de fichiers (disquette, CD-ROM...).

/opt :
c'est la qu'on installe les logiciels commerciaux.

/proc :
un répertoire factice, dont les fichiers contiennent des infos sur l'état du système et des processus en cours d'exécution.

/root :
le répertoire de l'administrateur système. Il n'est pas sous /home pour des raisons que je détaillerai plus loin.

/sbin :
les commandes de base nécessaires a l'administration système (vérification et réparation des disques, mise en place du réseau...).

/tmp :
les fichiers temporaires.

/usr :
les logiciels installés avec le système.


/usr/X11R6 :
X-Window.

/usr/bin :
les exécutables.

/usr/dict :
les dictionnaires (pour les correcteurs d'orthographe et les craqueurs de mots de passe).

/usr/doc :
la doc.

/usr/etc :
des fichiers de config.

/usr/games :
les jeux.

/usr/include :
les fichiers d'en-tête pour la programmation.

/usr/info :
la doc au format GNU info.

/usr/lib :
les DLL non vitales.

/usr/local :
une sous-hiérarchie qui contient des logiciels compilés sur place à partir des sources. Organisation similaire à /usr.

/usr/man :
le manuel en ligne. Les fichiers sont compressés.

/usr/sbin :
principalement les serveurs réseau.

/usr/share :
des fichiers de données.

/usr/spool :
généralement un lien symbolique vers /var/spool.

/usr/src :
les sources de certains logiciels, principalement le noyau de Linux.


/var :
des données fréquemment réécrites.


/var/catman :
les pages du manuel décompressées (ça se fait à la demande).

/var/lib :
des bases de données, des fichiers de config...

/var/local :
complète /usr/local de la même façon que /var complète /usr.

/var/lock :
des fichiers qui servent à marquer l'utilisation de certaines ressources. Par exemple, quand un logiciel se sert du modem, il crée un fichier ici pour le signaler.

/var/log :
le journal du système.

/var/run :
principalement des infos sur les serveurs en fonctionnement.

/var/spool :
les spools: tout ce qui est "de passage" en attendant d'être utilisé par un logiciel. Ca inclut entre autres le mail, les news, les files d'attente des imprimantes...

/var/tmp :
des fichiers temporaires.

Une petite explication des structures assez similaires de /, /usr et /usr/local. Il est assez fréquent que /usr soit stocké sur un disque distinct de /, voire sur une autre machine. Donc / contient de quoi monter /usr, y compris à travers le réseau, et de quoi réparer si quelque chose foire. La même remarque s'applique a /home; c'est pourquoi le répertoire de l'administrateur est /root et non /home/root. De plus, comme /usr peut être monté en réseau, il peut être partagé entre plusieurs machines; c'est pourquoi les fichiers de config et de données sont dans /var.

Quant à /usr/local, il est séparé de /usr car si /usr est facilement récupérable en cas de pépin (au pire, on réinstalle tout), /usr/local est beaucoup plus difficile à reconstruire: il faut récupérer les sources des logiciels et les recompiler.


Enfin, /opt a une structure totalement différente: chaque logiciel y a son propre répertoire. On pourra par exemple avoir une hiérarchie du style:

/opt ---+
+- /opt/******40
+- /opt/netscape
+- /opt/kde
+- /opt/gnome
|

Généralement, chaque répertoire de /opt possède au moins les sous-répertoires bin et etc, qui contiennent respectivement les exécutables et les fichiers de config:
/opt ---+- /opt/gnome --+- /opt/gnome/bin
| +- /opt/gnome/etc