Après la publication de plusieurs informations sur les difficultés des rapports entre BeiN Sport et l'Eptv, la direction de la télévision a réagi en déclarant à l'APS que les négociations entre l'Entreprise publique de la télévision (Eptv) et le détenteur des droits de retransmission de la Coupe du Monde de football 2014 au Brésil (12 juin-13 juillet), «sont sur la bonne voie et devraient aboutir prochainement».
La direction de l'Eptv a déclaré à l'APS que les négociations entamées depuis quelque temps avec le détenteur exclusif des droits de retransmission, acquis par la chaîne cryptée BeiN Sports (ex-Jazeera Sport), «sont actuellement en cours». L'acquisition de droits de retransmission, permettra à l'Eptv de diffuser en direct, sur la chaîne terrestre, les matchs de l'Equipe nationale qui s'est qualifiée pour ce rendez-vous mondial, pour la quatrième fois de son histoire. Versée dans le groupe H, l'Algérie évoluera lors du premier tour avec la Belgique, la Russie et la Corée du Sud. Les Verts entameront la compétition le 17 juin prochain face à la Belgique à Belo Horizonte, avant de défier la Corée du Sud, le 22 juin à Porto Alegre, puis la Russie, le 26 juin à Curitiba. L'Eptv dépêchera une équipe composée de journalistes, caméramans, et techniciens pour couvrir cet événement considéré comme le plus important après les Jeux olympiques. Lors du Mondial 2010, disputé en Afrique du Sud, l'Eptv avait réussi à acquérir les droits de retransmission de 24 matchs sur l'ensemble des 32 rencontres de la Coupe du Monde. Si nous avons déclaré, il n'y a pas longtemps, que la direction de BeIN Sport aurait exigé 15 millions de dollars pour dix matchs de la Coupe du Monde au Brésil, d'autres sources avancent le chiffre de 23 millions de dollars pour les 22 matchs.
Le groupe qatari qui est en litige judiciaire avec l'Entv et qui continue de bloquer le compte de la FAF, exige encore, pour lever toute plainte contre la télévision algérienne, l'installation d'un bureau de BeIN Sport à Alger.
Cette affaire ne fait pas les frais de l'Algérie, et plus particulièrement l'Entv qui est en conflit avec Al Jazeera Sport devenue depuis janvier BeIN Sport Arabic. Selon nos sources, ce n'est que suite au règlement de ce contentieux que BeIN Sport ouvrira les négociations pour le prix des droits de matchs de l'Equipe nationale d'Algérie durant la Coupe du Monde au Brésil. Actuellement, la Télévision nationale n'a pas répondu favorablement aux exigences du groupe qatari et sa demande est pour le moment bien étudiée. L'Algérie est le seul pays arabe à s'être qualifié pour la Coupe du Monde au Brésil et de ce fait, BeIN Sport peut faire l'effort pour offrir les droits gratuitement à l'Algérie, surtout que celle-ci diffusera les matchs sur la terrestre pas sur le satellite. Aussi, la télévision algérienne est sur trois événements importants pour les mois à venir: l'élection présidentielle d'avril 2014, les matchs de la Coupe du Monde 2014 et bien sûr, le mois sacré de Ramadhan. La gestion de ces trois événements nécessite une forte cagnotte et surtout une importante mobilisation des forces. L'Entv ne sera pas prête pour payer les droits de 10 matchs de la Coupe du Monde au Brésil, quel que soit le prix. Le contexte est très différents des matchs barrages. L'Entv négocie pour les trois matchs de l'Equipe nationale, plus les deux matchs d'ouverture et de clôture et éventuellement les quatre matchs des demi-finales. Reste la diffusion d'un des matchs du second tour que l'EN vise comme objectif durant cette Coupe du Monde 2014.

lexpressiondz.com