En mars 2005 on a tous connu le lancement de la T*N*T (Télévision Numérique Terrestre), un projet (né sous le gouvernement Jospin) qui a trainé des années et qui a connu le succès dès son lancement. En espérant ce même succès, le gouvernement serait sur le point de lancer la R*N*T.

Qu’est-ce que la RNT ? La RNT est l’abréviation de Radio Numérique Terrestre, c’est tout simplement la numérisation de la bande MF (Modulation de Fréquence).

Le gouvernement a demandé de lancer la procédure d’attribution des fréquences par le CSA, ce qui permettrait de faire un lancement d’ici la fin de l’année 2008.



Michel Boyon, le président du CSA, devrait annoncer la semaine prochaine un nouveau calendrier de lancement de la RNT, comportant la lancement d’un appel d’offres avant la fin 2007.



Les membres du CSA savent que cela pourrait satisfaire les grands groupes, mais que cela aurait un impact sur les petites radios. Les stations régionales ou locales ne seraient pas suffisamment préparées pour un passage en numérique.



Là encore, une accélération du passage de la radio de l’analogique au numérique est considérée comme prioritaire. En fait, l’incertitude qui pèse sur la radio numérique vient de la Commission européenne. Celle-ci doit donner son approbation au choix de la norme de diffusion fait par le gouvernement.



La demande a été adressée à Bruxelles en mai. La Commission a trois mois pour rendre son verdict. Or, à l’heure actuelle, cette réponse n’est pas tombée. Le CSA peut-il prendre le risque de lancer un appel d’offres sans connaître précisément tous les paramètres ? Oui répond le Groupement pour la radio numérique rappelant que l’appel à candidatures de la T*N*T avait été décidé sans savoir quelle norme allait être utilisée par les chaînes.

Rédacteur : Thierry

@+ spyk