/>

330 millions d'euros et six semaines après son lancement, Charles Bietry, vice-président de beIN Sport, la chaîne sportive d'Al Jazeera, se dit satisfait du démarrage de la chaîne. Le 27 juillet, beIN Sport 2 émettra à son tour mais les choses sérieuses commenceront avec la reprise du championnat de France de Football. A ce moment là, la chaîne pourra juger si le public la suit.

Devant un parterre de journaliste, Charles Bietry, vice-président de beIN Sport, confirme les premiers chiffres de recrutements d'abonnés publiés fin juin. La nouvelle chaîne sportive payante d'Al Jazeera disponible par ADSL, Câble, fibre optique et satellite pour 11 €/mois aurait bien recruté 400 000 abonnés depuis son lancement en juin dernier. « La tendance est forte et les chiffres sont importants. » a déclaré Charles Bietry. Toutefois, la chaîne ne peut se contenter de ce nombre d'abonnés. « Si on avait que 400 000 abonnés au bout d'un an, ce serait un échec énorme. »

Si beIN Sport démarre sur les chapeaux de roues, c'est en partie grâce à une actualité sportive intense (Euro 2012, Jeux Olympiques de Londres...) mais surtout à des offres gratuites sur les premiers mois d'abonnement. Toutefois, Charles Bietry assure que le taux de désabonnement est faible.

La majeure partie des contenus de la chaîne étant basée sur le football, beIN sport a acquis la totalité de la Champions League et une bonne partie de la Ligue 1, la chaîne financée par le Qatar connaîtra son heure de vérité avec la reprise du championnat de France de Football et le la Ligue des Champions en août. C'est à ce moment précis qu'elle pourra mesurer si le public la suit ou pas.

Enfin, sur la compétition avec Canal+, Charles Bietry joue l'apaisement en rappelant que beIN Sport ne se consacre qu'au sport : « Canal est une chaîne de cinéma, de séries, mais pas une chaîne uniquement de sport. Nous, nous diffusons deux chaînes avec du sport jour et nuit. » Quand beIN Sport bataillait pour être présente sur Canalsat, Nasser El-Khelaifi, président de beIN Sport, n'avait pas caché son intérêt pour le cinéma.