La concurrence de Be In Sport n’est vraisemblablement pas du goût de Canal + qui digère mal de s’être fait souffler une partie des droits TV sur le football mais surtout d’avoir vu certains de ses salariés quitter le navire pour répondre aux richissimes sirènes qataries. La chaîne cryptée a donc envoyé, dans le cadre d’une action en justice, des huissiers au siège de son concurrent afin d’essayer de prouver que Be In Sport a débauché certains d’entre eux de « manière abusive ». Des accusations balayées d’un revers de main par Charles Biétry qui a fait remarquer, dans Libération, qu’il n’en avait recruté que « huit dont 2 ’vedettes’ sur les 2.000 salariés que compte Canal... » Si ces accusations sont avérées, Canal + envisage de porter plainte contre la nouvelle chaîne.