mily: Arial">mily: Arial"> 26-08-2008

mily: Arial">
La police espagnole a stoppé les activités de la société Telmicro Levante qui retransmettait en micro ondes sur la Costa Blanca et la Costa Calida un bouquet de 57 chaînes. 17 personnes, principalement des britanniques, ont été arrêtés.
Le problème venait qu’ils ont diffusé illégalement une dizaine de programmes qui provenait de Sky Digital. Cela a été un jeu de chat et de la souris avec les autorités. Après avoir reçu des notifications leur imposant le retrait de ces chaînes, la société a obtempéré mais il les a remis quelques jours plus tard.
Finalement, la police a tout saisi dont environ un million d’euros en matériel et 500.000 en cash.
Des lois ont été récemment votées qui interdisent ces retransmissions. De plus, et ce n’est certainement pas un hasard, le bouquet espagnol Canal Digital Plus a signé un accord de reprise de la chaîne Sky Sport.
Pour les abonnés au service, il fallait payer environ 500 euros de matériel et 180 euros par ans d’abonnement. Ces abonnés se retournent actuellement contre les installateurs qui eux même se fournissaient chez Telmicro Levante. En tant qu’intermédiaires, ils sont considérés comme responsables.
Il y a d’autres sociétés qui font la même chose mais ils ont stoppé totalement la réémission des programmes de Sky Digital.
Il faut dire que c’était tout bénéfice pour ces sociétés : quelques abonnement réellement payés à Sky Digital, le reste rentrant dans leurs poches.
Telmicro est accusé d’infraction aux droits de propriété intellectuelle. Reémettre un signal sans autorisation est une fraude, d’autant plus que le signal est crypté. C’est comme si on vendait des CD pirates.
Finalement après 72 heures de détention, les 17 personnes, dont leur responsable, auraient été libérés sans être officiellement inculpés. Ils compteraient reprendre rapidement leurs activités mais sans les chaînes du bouquet Sky.