<b>mily: &quot">EchoStar est une marque qui pour les fanas de réception satellite, évoque pas mal de souvenirs.
mily: &quot">Bon souvenirs avec les 8700, récepteurs analogiques avec vidéocrypt et D2Mac Eurocrypt intégré, ainsi que les bon vieux 7700.
mily: &quot">En numérique, les ADP3000 et 3600 ont ravis toute une génération d’utilisateur.
Les souvenirs sont parfois moins bons quand on se rappelle le service après vente et le taux de panne souvent très élevé comme sur les DVR7000 ou les antiques 5000 dont l’alimentation était bien faiblarde.
Tout dépendait de l’usine sous-traitante qui fabriquait le produit.
EchoStar a quitté le marché européen depuis plus de cinq ans pour se concentrer sur les USA où son bouquet satellite, Dish, un peu l’équivalent de notre TPS, a donné de bons résultats même si, la crise passant par là, en ce moment, les abonnés sont difficiles à recruter.
Mais on ne se rappelle que des bons souvenirs et quand on entend dire qu’EchoStar va revenir sur le marché européen, notre cœur est heureux.
Pas encore beaucoup de détails sur ce retour mais EchoStar va être présent à Berlin pour le congrès du câble à Berlin ainsi qu’au IP World Forum de Londres. La marque va montrer le Valencia HD DVR, un appareil qui intègre le contrôle d’accès Nagravision et le logiciel MHP.
Devrait aussi arriver le E SLing, un terminal équipé de l’interface Slingbox, appartenant à EchoStar qui permet de regarder un programme n’importe où dans le monde en passant par Internet.
Lancement de ces gammes en fin d’année sur deux ou trois pays européens.