Le gérant d'une société de vente de matériel de réception de TV numérique a été lourdement condamné en correctionnelle. Il aura trompé des dizaines de Valenciennois sur la qualité de la marchandise, vendue à des tarifs exorbitants. Le préjudice financier est considérable.



Des dizaines de milliers d'euros de préjudice, une cinquantaine de victimes et une enquête longue de plusieurs années. C'est l'épilogue d'une vaste affaire d'escroquerie qui s'est joué devant le tribunal correctionnel de Valenciennes ce mardi avec la condamnation d'un Lillois de 34 ans à une peine de 18 mois de prison avec sursis simple assortie d'une amende de 5 000 euros. Le trentenaire s'est vu interdire de gérer une entreprise commerciale et surtout obliger de verser des dommages et intérêts aux parties civiles dont le montant s'élève à près d'une centaine de milliers d'euros.
La justice reproche à ce gérant d'une société de vente de matériel de réception de télévision numérique de s'être livré à des faits, notamment, de "pratique commerciale trompeuse" sur le territoire valenciennois, mais aussi dans le Pas-de-Calais, à Méricourt, pour ce qui est des dossiers connus. Ladite entité commerciale, basée à Lille et dont le rayon d'action concernait l'ensemble de la région, a depuis été liquidée. A Valenciennes, elle était surtout matérialisée par… une boîte aux lettres.


http://www.lobservateurduvalenciennois.fr