<font color="#333333">mily: Tahoma">04/06/2013
mily: Tahoma">Le député Pierre Morel A l'Huissier (UMP) a déposé une proposition de loi «tendant à développer l'Internet par satellite dans les zones à handicap numérique » dont l'objectif serait d'aider les foyers à s'équiper.

Une telle proposition avait déjà été formulée en 2011 (voir notre article) mais celle-ci était restée sans suite.

Le principal frein à l'équipement des foyers isolés et sans accès à Internet (ou en bas débit) est le prix de l'équipement à acquérir, de l'installation par un antenniste ... mais également le manque d'information. En effet, nous constatons quotidiennement que beaucoup de foyers continuent d'ignorer l'existence de la solution satellitaire pour accéder à l'Internet... et principalement, faute d'accès à à toile !

Dans sa proposition, Pierre Morel A l'Huissier rappelle que « la compétitivité des territoires passe par l'accès au haut débit. (...) » qui « n'est plus un facteur de confort mais une commodité indispensable sans laquelle la vie au quotidien n'est plus dans la normalité ». On ne peut pas être plus d'accord. De plus, il est aujourd'hui indispensable de disposer d'un accès Internet pour toute sorte de démarches (administration, professionnelle, scolaires et même médicale). Les foyers isolés en zone blanches sont donc particulièrement pénalisés du défaut d'équipement de leur commune ou de leur situation géographique particulière (montagne, île, etc).

Bien que plusieurs départements et régions proposent des aides financières spécifiques pour réduire ou même rembourser intégralement l'acquisition de l'équipement nécessaire pour l'accès Internet par satellite et son installation par un antenniste spécialisé, le projet de loi propose de financer à hauteur de 50% ces dépenses.

télésatellite