<a href="http://www.dzsat.org/forum/attachment.php?s=b689e22a365d047bbcf01be766772a72&attachmentid=27086&d=1373732905" id="attachment27086" rel="nofollow" >Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : satellite-dish-iran.jpg 
Affichages : 25 
Taille : 19.6 Ko 
ID : 27086CNRI - Le régime iranien a échoué dans sa tentative d'interdire les chaînes de télévision par satellite, a reconnu un responsable du sérail. Malgré une loi datant de 1994 rendant illégales les antennes paraboliques, près de 70 % des familles en ont et leur utilisation est en augmentation, selon Fardin Ali-Khah de la télévision officielle.

Il a dit au site officiel Rasanews le 4 juillet : «Au début, seuls les gens de la classe supérieure utilisaient des antennes paraboliques Toutefois, c'est maintenant devenu commun dans tous les secteurs de la société.

« Cette question a été examinée au Parlement de deux points de vue. Certains l’ont considéré comme une attaque culturelle et d'autres comme une question de sécurité nationale et sociale.

«Certains ont essayé d'interdire l'utilisation des antennes paraboliques en Iran. Mais d'autres croient que l’on ne peut empêcher la technologie d’avancer et ont demandé d’interdire l’emploi des antennes paraboliques. Enfin, en 1994, le parlement a adopté une loi sur l'interdiction de ce genre d’antennes.

« Bien que leur utilisation soit désormais interdite, on peut en voir partout. Les statistiques montrent que l'utilisation des antennes paraboliques n'a jamais diminué, et actuellement 50 à 70 % des familles iraniennes en utilisent. »

« Les brouillages et autres méthodes pour bloquer leur utilisation ont également échoué, et le gouvernement a désormais besoin d’augmenter ses dépenses sur la question afin de contrer les effets négatifs de chaînes par satellite », a conclu Ali-Khah

www.ncr-iran.org