<font color="#000000">mily: arial">Ce sont au total dix chaînes de télévision diffusant par satellite qui viennent d’être suspendues par le gouvernement irakien, a confirmé le régulateur local des médias.mily: arial">La très connue chaîne d'info Al Jazeera, mais également al-Sharqiya, al-Sharqiya News, Salahuddin, Fallujah, Taghyeer, Baghdad, Babiliya, Anwar 2 et al-Gharbiya sont donc les opérateurs accusés de « sectarisme » : « Nous avons pris la décision de suspendre la licence de certaines chaînes par satellite qui ont adopté un langage encourageant la violence et le sectarisme », a justifié un membre du régulateur, cité par l'AFP.mily: arial">Concrètement, tous ces opérateurs sont maintenant interdits de couvrir tout événement se déroulant sur le sol iraquien.L'Irak fait actuellement face à des violences qui ont provoqué plus de 215 morts depuis une semaine.

télésatellite 300413