L’accord a été signé ce mercredi 23 avril

Le paysage audiovisuel belge ne sera désormais plus comme avant. Quelques mois après avoir annoncé sa création, TéléSAT a, en effet, accompli un pas important dans la conception de son offre en signant avec la RTBF un accord portant sur la diffusion par satellite et sur son bouquet payant des chaînes de la radio-télévision publique belge francophone (la Une et la Deux en télévision, La Première, VivaCité, Musiq3, Classic 21 et Pure FM en radio)
L’accord signé ce mercredi par Jean-Paul Philippot, Administrateur général de la RTBF et Kurt Pauwels et Yann Guyonic, les dirigeants de TéléSAT, témoigne de la volonté de cette dernière société de créer une offre spécifiquement dédiée à l’auditeur et au téléspectateur francophone, où qu’il se trouve en Belgique. Cette offre est, par ailleurs, nouvelle en Belgique francophone, un des rares territoires européens à ne pas disposer d’offres de programmes par satellite qui lui soit spécifique.

De son côté, la RTBF confirme son investissement dans la technologie numérique et son souci de diversifier ses supports de diffusion. En choisissant TéléSAT, la RTBF offre à ses téléspectateurs une diffusion de qualité numérique et la possibilité d’entendre ou voir ses programmes préférés partout en Belgique et au Grand duché de Luxembourg.

L’accord signé ce mercredi constitue donc une étape importante dans le développement du numérique en Communauté française de Belgique.

D’autres contrats sont encore en cours de négociation et seront rendus publics dans les prochaines semaines. TéléSAT est détenu et géré par la société AIRFIELD MEDIA à qui l’on doit aussi le lancement il y a près de deux ans de la première offre satellitaire du Nord du Pays: TV VLAANDEREN. Devenu un acteur incontournable du paysage audiovisuel en Flandres, TV VLAANDEREN vient d’ailleurs d’atteindre le seuil des 60.000 abonnés, preuve du dynamise du satellite dans notre pays.