<b>772 millions de foyers sont abonnés à une offre de télédiffusion payante. Les revenus générés par la télévision payante ont atteint 143 milliards d’euros en 2012.

46,1 % de la population en France a souscrit à une offre de télévision payante. - AFP

46,1 % de la population en France a souscrit à une offre de télévision payante. - AFP


Malgré la rude concurrence dans le milieu audiovisuel, la télévision payante s’impose à travers le monde. Le nombre de foyers abonnés à une offre de télédiffusion payante est passé de 585 millions en 2008 à 772 millions en 2012, selon une étude du cabinet d’analyse britannique Digital TV Research. Ce chiffre représente 53,6 % de la population mondiale, a calculé l’étude. Les revenus générés par la télévision payante ont, quant à eux, augmenté de 28,5 %. Ils s’affichent à 143 milliards d’euros en 2012, contre 111 milliards d’euros en 2008.
46 % en France

Avec 232,8 millions de foyers abonnés à la télévision payante, la Chine est, de loin, le pays qui concentre le plus d’abonnements. Elle est suivie par l’Inde (116,7 millions d’abonnés) et les Etats-Unis (100,2 millions). La région Asie-Pacifique représente les deux-tiers des 433 millions de nouveaux abonnés sur les quatre dernières années. La forte croissance économique de la zone permet chaque année à des millions de personnes de rejoindre la classe moyenne et de consacrer plus de dépenses aux loisirs. Et le mouvement devrait se poursuivre dans les années à venir. Selon les prévisions de l’étude, près d’un milliard de foyers profiteront de chaînes payantes en 2018, parmi lesquels 59 % se trouveront en Asie-Pacifique.

En Europe de l’Ouest, la tendance reste aussi à l’augmentation, bien qu’elle ralentisse. La zone compte un million d’abonnés supplémentaires en 2012 par rapport à 2011, portant le nombre total d’inscrits à une offre payante à 94,1 millions. Et ce nombre devrait croître d’autant d’ici à la fin de l’année 2013. Cette hausse survient en dépit de la baisse d’inscriptions à la télévision payante en Italie et en Espagne, pays où la crise se fait sentir. En France, portée par l’ADSL, 46,1 % de la population a désormais souscrit à une offre de télévision payante, alors que ce taux ne s’élevait qu’à 37,5 % en 2008.

Des revenus qui stagnent

Mais si ces chiffres semblent encourageants pour l’Europe de l’Ouest, ils le sont nettement moins en termes de revenus. L’étude prévoit pour cette zone une stagnation des revenus générés par les offres de télévision payante autour de 25 milliards d’euros. Principale explication : la baisse du chiffre d’affaires mensuel moyen par client. « L’arène de la télévision payante est devenue plus compétitive, affirme l’auteur de l’étude, Simon Murray. De nouvelles plates-formes sont lancées et les opérateurs de câble actualisent leurs réseaux pour proposer des packs et des services avancés. » Sans compter les améliorations du haut débit, qui permettent de visualiser sur le Net des vidéos de toujours meilleure qualité.

www.lesechos.fr