L'actualité de la télévision par satellite est riche ces derniers jours. Alors qu'Orange débarque sur ce marché (attention il faut êtreabonné à Orange ADSL) jusqu'ici très largement dominé par le groupe Canal+, un conflit a éclaté ces derniers jours entre les groupes AB et M6, révèle le quotidien économique Les Echos, note le blog Ozap

Le groupe de Claude Berda a élaboré une offre de télé par satellite, baptisée "Bis" et commercialisée à bas coût (4,90 euros par mois). Elle reprend les chaînes du groupe AB et certaines chaînes de la TNT. Certaines, mais pas toutes. i-TELE (groupe Canal+), M6 et W9 sont absentes de l'offre malgré la volonté de Claude Berda. S'estimant victime de discrimination, ce dernier a porté l'affaire devant le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA) pour obtenir gain de cause et relayer ainsi M6 et W9. Le CSA devrait trancher ce différend d'ici quelques semaines.

Selon Les Echos, le groupe M6 aurait refusé la reprise de ses deux chaînes car il estime qu'il n'a aucune obligation légale à diffuser ses chaînes sur tel ou tel bouquet. « Ce n'est pas une question d'argent : M6 et W9 étant des chaînes gratuites, elles ne peuvent pas demander à recevoir une rémunération d'AB » explique le journal. L'origine du problème serait concurrentiel : les groupes AB et M6 éditent des chaînes concurrentes. Enfin, lorsque M6 autoriserait la reprise de ses chaînes sur un support, c'est en obtenant, en échange, la commercialisation de ses chaînes payantes, explique le quotidien.

Rappelons que si TPS est absorbé par Canalsat c'est suite au forcing de M6 de vouloir absolument se débarassé "de la télévision payante" et récupérer son investissement dans TPS, la conventio de l'opérateur ne pemettant pas à un groupe d'en être propriétaire à 100%, TF1 a du se résoudre à ce lachage
__________________