Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : P130416-15.jpg 
Affichages : 17 
Taille : 5.3 Ko 
ID : 26467Le Ramadhan sera maigre cette année pour Nessma Algérie ou Nessma Khadra comme aime si bien le préciser la direction de Nessma TV. Nous avons pu obtenir une copie de la grille officielle de Nessma Khadra pour le Ramadhan 2013 et tout ce que nous pouvons dire est que cette année la télévision des Karoui est réellement en crise. Aucune exclusivité mondiale, aucune grosse production arabe n'est au programme cette année sur la télévision tunisienne privée, qui avait planifié de conquérir le paysage audiovisuel maghrébin et plus particulièrement algérien en présentant des programmes de qualité. Hormis le programme de La caméra cachée et un comique barbu «******», la grille du Ramadhan 2013 est constituée de programmes réchauffés sur Nessma TV Algérie.
La devise «on prend les mêmes et on recommence» semble être la seule solution pour les frères Karoui qui, visiblement, ont toutes les difficultés du monde à acheter de nouveaux programmes innovants.
Ainsi, pour sa 4e saison, Maha l'ex comédienne tunisienne de Djemai family relance son émission Couzinettna Hakka présentant avec trois chefs les secrets des recettes traditionnelles de la cuisine du Maghreb. Côté feuilleton historique: Nessma El Khadra n'a pas acheté de feuilleton iranien et encore moins un drama syrien comme Bab El hara. Elle continue la programmation du feuilleton turc Harim Sultan, qui est inspiré de la vie de Soliman 1er (Sultan de la dynastie ottomane), en rupture avec les traditions et qui épousa l'une des filles de son harem, sa favorite, Roxelane. Durant 15 épisodes, Nessma va présenter les principaux protagonistes qui ont fait le succès de notre sitcom durant Ramadhan 2010 et 2011. Nessma TV qui n'a plus les moyens de sa politique, est obligé aussi de rediffuser pour la deuxième année, le feuilleton historique et religieux Omar, qui retrace la vie de Omar Ibn al-Khattab. Un feuilleton qui a été diffusé l'année dernière avec un peu de retard après son passage sur MBC et Qatar TV, productrices du feuilleton et l'Entv qui avait acheté les droits de diffusion, après el Adhan. Côté comédie, Nessma TV a relancé pour la 3e saison la série comique Nsibti Laâziza, avec les mêmes comédiens algériens Razika Ferhane et Sid Ahmed Agoumi et pour remplir la grille déjà vide, Nessma est obligée de maintenir les programmes de l'année: Jek El Marsoul, une émission qui prône l'amour, la réconciliation et le respect. Avec des candidats maghrébins venus souvent de France et d'Europe, elle enregistre une audience moyenne de 12% tous les jeudis depuis le début de l'année. Pour ce Ramadhan 2013, l'équipe du grand Sbitar conduite par Sofiane Dani proposera ces émissions sous le thème de ce mois sacré avec l'introduction de rubriques pour la circonstance ainsi que la participation d'artistes de renommée. Enfin, la nouveauté sur Nessma durant ce Ramadhan, c'est Aness tina, un producteur algérien découvert sur YouTube et qui faisait le pitre sur Internet en tournant des capsules dans son salon. Vraiment, là Nessma est tombée bas en donnant l'occasion à un inconnu débarqué sur son écran sous prétexte que ses vidéos verront la participation dans chacune des capsules d'un invité: Guest: Lotfi DK, Hichem Mesbah, Med Benguasmia, etc. Il est clair que la nouvelle concurrence des chaînes algériennes a cassé la grille de Nessma TV cette année, en lui piquant les meilleures productions. A cela s'ajoute l'instabilité politique et financière de Nessma TV en Tunisie.

lexpressiondz.com