Après le 17 avril, la politique cédera sa place au divertissement et parmi les projets que les télévisions privées algériennes envisageraient de produire et diffuser la version, il y a la version maghrébine de The Voice. Ce programme audiovisuel est l'émission musicale la plus rentable du moment. Créée par John de Mol (fondateur d'Endemol) dont le concept est diffusé depuis 2010 dans plusieurs chaînes à travers le monde. Le format s'inspire de nombreux télécrochets mais bénéficie toutefois d'un principe de sélections nouveau et d'un déroulement des étapes différent. Tout repose sur un principe d'auditions à l'aveugle, où le jury ne voit pas les candidats, mais profite uniquement de leurs voix. Ensuite s'enchaînent le coaching en équipes (les coachs étant les membres du jury), duels vocaux sur un ring, shows en direct et concerts à travers le pays. Le vendeur européen du concept de The Voice, le groupe Shine était même à Alger, représenté par son CEO Thierry Lachkar pour discuter d'une éventuelle production en Algérie de l'émission, pour le compte de la région du Maghreb. C'est notamment Shine qui est associé à Talpa qui produit pour TF1 le concept de The Voice. Shine offre un équipement et une équipe technique très rodée. L'émission est réalisée par Tristan Carné, dans un décor de Michèle Sarfati et mis en lumière par Frédéric Dorieux. Seulement voilà, l'Algérie a buté sur le refus des détenteurs du concept pour la région Mena (Middle East And North Africa), le groupe saoudien MBC. Un groupe de communication réputé sur la place d'Alger a réussi à acquérir les droits pour l'Algérie et la région du Maghreb, et le projet devait être diffusé sur la chaîne algérienne privée Echourouk TV. Mais le groupe saoudien est venu mettre son veto, puisqu'il détient les droits de l'émission, jusqu'à la prochaine saison en 2015. La version arabe s'appelle The Voice Ahla Sawt diffusée depuis septembre 2012 sur MBC 1. Le jury est composé de Assi Al Hillani, Saber Rebaï, Sherine Abdel Wahhab et Kadhem Saher. En 2013, c'est un Marocain Mourad Bouriki qui a gagné la première saison. Et en 2014 Satar Saâd d'origine irakienne gagne la deuxième saison. Au Moyen-Orient The Voice, tournée à Beyrouth, au Liban, par la chaîne MBC, et diffusée dans toute la région, la version arabe fait un tabac. A Baghdad, la victoire de Sattar Saâd a été fêtée dans les rues tandis que sur le plateau, le jeune homme agitait un drapeau de son pays, dont l'héritage musical a été mis en valeur tout au long de l'émission. Parmi les quatre prétendants à la victoire se trouvait également un candidat syrien, souligne le magazine Variety, d'après lequel la finale de The Voice Arabia a été suivie par environ 100 millions de téléspectateurs. Il est vrai qu'aucune chaîne algérienne ne peut rivaliser avec la qualité et le savoir-faire de MBC et attirer la planète arabe autour d'un programme et pour pallier à ce handicap, un responsable de la chaîne Echourouk TV a proposé l'idée de diffuser le programme à travers les trois télévisions du Maghreb: 2M, Echourouk TV et Tounissya TV. Un projet à suivre....

lexpressiondz.com