Canal pensait avoir éliminé la concurrence en rachetant TPS, c’est raté.

Il y a quelques semaines, l'achat pour 203 millions d'euros des droits de diffusion de 38 matchs de football de Ligue 1 pour les saisons 2009-2012 a signé la première grande offensive d’Orange contre Canal Plus.

Aujourd’hui, lors du MIP TV, le grand marché de l’audiovisuel qui a lieu comme chaque année à Cannes, Orange annonce le lancement pour Noël prochain d’un service comprenant six chaînes , consacrées au cinéma et aux séries télévisées, dont les contenus pourront être visionnés en flux ou à la demande, quel que soit le support.

Pour moins de 100 millions d’euros, l’opérateur a signé avec Warner (y compris le catalogue New Line), HBO (et ses séries cultes), Gaumont et l’indépendant français Fidélité (le prochain Dany Boon, et Le petit Nicolas).

Ce service facturé environ 15 euros par mois sera accessible partout : ADSL et Satellite (via Eutelsat).

Apple serait intéressé et discute avec l’opérateur à ce sujet pour le proposer via I Tune ou I Phone.

L’offre devrait "révolutionner l’univers de la télévision". "Nous appliquons aujourd’hui à la télévision ce qui a fait le succès des offres actuelles dans la musique. Une consommation individualisée, nomade et désynchronisée".

L’abonné pourra visionner des séries en mode streaming (diffusion en continu), comme cela se fait sur les plates-formes de vidéo à la demande, mais il sera aussi possible de télécharger le programme.

Par contre, Orange lance cette offre sans contraintes, il ne sera pas obligatoire de s’abonner aussi à l’offre Orange Sport.

Alors peut-on dire que le groupe Canal Plus serait distancé et deviendrait "Jurassic Paf » ? Une bonne question que se posent les professionnels de l’audiovisuel.

A noter que Warner avait signé avec TPS en 2003 et le contrat arrive à échéance en septembre 2009. On peut dire avec certitude que Warner n’aime pas Canal Plus !