<span style="font-family: Arial, Helvetica, sans-serif">Pas de satellite 100% en bande KA pour Astra
mily: Arial">Info postée le 25-05-2012 à 16:38

mily: Arial, Helvetica, sans-serif">

Romain Bausch, le patron de SES-Astra a rappelé récemment que son groupe n'a pas l'intention de lancer un satellite fonctionnant uniquement en bande KA contrairement à son concurrent Eutelsat.

Pour rappel, la bande KA permet de fournir des services d'internet par satellite.

Pas question donc de dépenser au moins 300 millions, auxquels il faut rajouter les frais de structure. "Nous avons décidé de ne pas lancer de satellites en bande KA car nous ne croyons pas que le marché de la réception d'internet par satellite soit diffusément important pour cela. Un satellite est fabriqué en trois ans et fonctionne environ 18 ans. Ce ne serait pas possible de rentabiliser cet investissement. Le dernier kilomètre (ou "mile") de la connexion Internet doit passer par voie terrestre et non pas par satellite"
Par contre, SES va augmenter les capacités en bande KA de sa flotte de satellites qui travaille aussi en bande KU (pour schématiser, pour diffuser des services de radio ou télévision). Le cout d'adaptation est alors beaucoup plus faible, environ 6 millions par satellite.
Eutelsat annonce 80.000 utilisateurs pour son service TooWay.
Mais ce qui est vrai pour l'Europe ou l'Amérique du Nord ne l'est pas forcément ailleurs. SES va lancer le premier des huit satellite O3B, des satellites fonctionnant uniquement en bande KA.
O3b (Other 3 billion) apportera 50% de la population mondiale (3 milliards) internet par satellite vers l'Amérique du Sud, l'Afrique, le Moyen-Orient, l'Inde, l'Asie et l'Australie, et l'Océan Pacifique.
SES contrôle 46% d'O3B mais espère prochainement en devenir l'unique propriétaire.


Rédacteur : Serge Surpin
source:satmag