Vidéo à la Demande et les services OTT

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : TV-connectée-550x307.png 
Affichages : 27 
Taille : 111.5 Ko 
ID : 28297Selon une étude de marché de l'IDATE, les revenus de la Vidéo à la Demande et des services OTT vont progresser de 150% d'ici à 2017.

Parmi les prévisions de l'institut, les revenus de la télédiffusion et de la vidéo pousseront de 392,2 milliards d'euros à 483 milliards d'euros en 2017. La part de marché de la Vidéo à la Demande va considérablement augmenter avec une baisse de 150,5% entre 2012 et 2017 et gérérera 34 milliards d'euros. Les services OTT engendreront 74% de l'ensemble de ces revenus.

Les revenus de la télévision gratuite augmenteront de 22,7% entre 2012 et 2017 pour atteindre 210,2 millards d'euros en 2017, soit une hausse de 4,2% par an. Le nombre de foyers équipés pour recevoir la télévision continuera d'augmenter pour atteindre le chiffre de 1,6 milliard en 2017, soit une hausse de 9,9% en cinq ans, dont 87,6% seront équipés pour recevoir la télévision numérique (soit 1,443 milliards de foyers).

Le câble conservera sa position de leader pour l'accès à la télévision, avec 571,7 millions de foyers en 2017) mais perdra progressivement des parts de marché face au satellite qui totalisera 32,4% des foyers d'ici 2017 et à la télévision sur IP (ADSL, OTT, fibre) pour 8,5% des foyers.

En revanche, la réception de la télévision numérique terrestre continuera de perdre des places pour n'atteindre que 24,4% des parts de marché d'ici 2017.

Des prévisions optimistes à mettre en perspective avec les études des autres cabinets d'analystes, elles aussi optimistes mais plus mesurées.