<b>Huit talk-shows se disputeront le public entre18 et 20 heures. La bataille est ouverte.




Il va y avoir des morts. Huit talk-shows à l’affiche de la tranche 18 h-20 h, c’est du jamais-vu à la télévision française, et c’est ce soir que sera donné le coup d’envoi de cette « bataille de l’access* ». Désormais c’est l’heure de sortie des bureaux, poule aux œufs d’or publicitaire, qui excite l’appétit des chaînes.

Dès 18 h 55, Jean-Marc Morandini reprend du service sur NRJ 12. Mais l’événement sera sur Canal + à 19 h 10, avec l’arrivée d’Antoine de Caunes au « Grand Journal », dix-huit ans après son départ de « Nulle part ailleurs » sur le même plateau. Le décor ne sera définitivement planté que dans trois semaines, lorsque tous ses challengeurs seront en place. Il faudra attendre le 2 septembre pour découvrir « C à vous » version Anne-Sophie Lapix — qui succède à Alessandra Sublet — sur France 5 et retrouver Cyril Hanouna dans « Touche pas à mon poste » sur D 8. Puis le 16 pour les premiers pas de Sophia Aram sur France 2 et de Julien Courbet sur TMC.
Rentrée décalée aussi pour les concepts d’Ariane Massenet sur D 8 (« Est-ce que ça marche? ») et Thomas Thouroude sur Canal + (« le Before »), rampes de lancement respectives de « Touche pas à mon poste » et du « Grand Journal ».
Mais le talk-show, mélange d’information et de divertissement, brassant invités et chroniqueurs, est-il la panacée pour séduire le téléspectateur à l’heure de l’apéro? A 19 heures au premier semestre 2013, ce sont un jeu et un JT qui ont englouti la plus grosse part du gâteau, avec respectivement 4,4 millions et 3,3 millions de téléspectateurs pour « le Juste Prix » de TF 1 et le « 19/20 » de France 3. Le premier talk-show, « le Grand Journal » de Canal +, n’arrivait qu’en 4e position (1,5 million), derrière le magazine de M 6 « 100% Mag » (1,7). Devant une telle frénésie chez la concurrence, le groupe M 6 semble avoir mis en sourdine ses projets de talks avec Cauet et Valérie Damidot.

Une question d’image

Et à 18 heures? L’inamovible « Questions pour un champion » capte à lui seul 1,8 million d’accros sur France 3. Des téléspectateurs que ne lui disputeront pas Massenet et Thouroude, qui ciblent plus les jeunes, mais qui intéressent Aram et Courbet.
C’est aussi la bataille de l’image qui animera cette rentrée. Face au très populaire Hanouna, de Caunes devra restaurer le capital sympathie de Canal +, Courbet prouver qu’il intéresse encore, Lapix qu’elle peut amuser et France 2 doit retrouver une crédibilité tout court avec une émission dont personne ne voulait. Le feuilleton sera sanglant, oui. Et passionnant.

* Access : dans le langage télé, tranche horaire qui précède le JT et le prime time.


>> Notre question du jour : Le programme de l'avant-20 heures est-il important pour vous ?

www.leparisien.fr