TV4 et Telenor ont convenu d'un accord de co-propriété pour C More Entertainment, la société d'exploitation qui s'exécute Canal + dans la région nordique. Telenor va acquérir 35% de C Plus moyen d'un régime d'achat d'actions et une émission d'actions nouvelles. Le distributeur norvégien et le souci des médias paiera 787 millions de SEK (€ 81.70m) à son compatriote suédois.
Tout aussi importante est la mise en commun des droits sportifs, y compris les Ligaen SAS et de la FIFA Coupe du Monde 2010 au Danemark, qui ont été sous-licence à C Plus. La chaîne de télévision payante a été récemment porté un coup par la perte des droits de la Premier League anglaise, qui ont chuté à TV2 en Norvège et en Suède Viasat.
«Nous sommes très heureux de présenter cet accord. Telenor et TV4 groupe se complètent bien et, ensemble, nous sommes un partenaire idéal pour développer encore Canal + ", a déclaré Erik Nord, PDG de Telenor médias et de contenu.
TV4 acheté C Plus en Décembre 2008 à partir ProSiebenSat.1/SBS pour 3 milliards de SEK (€ 290 millions). offres concurrentes compris l'intérêt de Telenor.
Canal + est en train de planifier une série de nouvelles chaînes, l'espagnol de la Liga, Serie A italienne, la Major League Soccer et la NBA va dans le sens d'indemnisation pour la perte de la Premier League. Les droits de la ligue de football et le premier ministre suédois de hockey sur glace de la ligue stimulera l'appel de la chaîne en Suède. Le lancement de nouvelles chaînes de télévision en Norvège et au Danemark est également prévue.
"Canal + a développé très bien depuis que nous avons acquis l'entreprise en 2008, et déclaré son meilleur résultat jamais l'an dernier. Nous sommes en train de créer des débouchés encore meilleurs pour Canal + de maintenir sa position en tant que canal de la région nordique de la télévision de premier plan dans le segment premium, et sont également élargir notre offre », a déclaré Jan Scherman, Directeur Général du Groupe TV4.
En 2009, C More Entertainment chiffre d'affaires de SEK 1,6 milliard et un EBITDA de 111 millions SEK avant frais de restructuration. Les deux groupes ont souligné qu'ils avaient l'intention de rester plate-forme neutre.