Tivù, un nouveau bouquet satellite italien sera lancé en mars 2009. Il apportera la TNT aux régions qui ne peuvent pas la recevoir.
La Rai, le service public italien, Médiaset, le groupe média de M. Berlusconi, en contrôleront chacun 48% du capital. Restent 4% pris par Telecom Italia.
Contrairement en France où le seul bouquet (à l’époque) satellite payant, Canalsat a créé TNTSat pour diffuser gratuitement la TNT par satellite et ainsi contrôler le système, en Italie, Sky Italia est complètement hors du coup.
Tivù souhaite être diffusé par le satellite Hot Bird où les actionnaires possèdent déjà quelques canaux mais la place est limitée et Eutelsat a proposé la diffusion sur le 16°Est, choix refusé.
Comme TNTSat et pour des problèmes de droits, le bouquet sera crypté. Il devrait utiliser le contrôle d’accès Irdeto, déjà utilisé par le bouquet TNT payant La7 CartaPiu, contrôlé par Médiaset.
Sky Italia utilise le Videogard, ce qui obligerait l’achat d’un nouveau terminal. Mais il existe une loi dite du décodeur unique en Italie qui pourrait imposer un choix différent.
Les actionnaires du bouquet doivent obtenir les autorisations de la concurrence italienne car à eux deux ils contrôlent 80% des recettes publicitaires à la télévision.