Dix villes sont candidates pour accueillir la première opération pilote de passage à la télévision numérique, qui préfigurera le basculement total de l'analogique au numérique prévu fin novembre 2011, indique le groupement d'intérêt public (GIP) France Télé Numérique, qui regroupe les chaînes historiques. Il s'agit de Barr Andlau (Bas-Rhin), Bernay (Eure), Coulommiers (Seine-et-Marne), Doullens (Somme), Fougères (Ille-et-Vilaine), Honfleur (Calvados), Is sur Tille (Côte-d'Or), Les Andelys (Eure), Paimpol (Côtes d'Armor) et Quimperlé (Finistère). L'une de ces dix villes sera désignée, "avant l'été", par un comité de sélection, pour devenir la première ville française à passer à la télévision "tout numérique". L'opération-pilote, qui se déroulera, selon France Télé Numérique, "en octobre ou novembre 2008", consistera à "éteindre" les diffusions analogiques traditionnelles sur le territoire de la localité choisie. Dès lors, la télévision y sera reçue exclusivement en numérique, par les différents moyens disponibles: télévision numérique terrestre reçue par l'antenne râteau traditionnelle, satellite, câble (le cas échéant) ou ADSL. A cette occasion, France télé Numérique, en liaison avec les collectivités locales concernées, "mettra en place les moyens d'information, d'assistance et d'aide appropriés afin que chaque téléspectateur puisse aisément adapter son installation à ce changement".