En France, le législateur a voulu que la TNT soit accessible à tous les foyers, même s'ils sont situés dans une zone où la réception hertzienne n'est pas possible. Pour cela, il a été prévu que les chaines soient aussi diffusées par satellite.

Canal+ a lancé son bouquet TNTSat avec l'engagement de proposer gratuitement toutes les chaînes de la TNT aux foyers qui disposent d'une parabole orientée vers le satellite Astra.

Tout allait bien jusqu'à ce que six nouvelles chaînes débarquent sur la TNT le 12/12/12.

Canal+ demande alors à ces nouveaux arrivants 700.000 euros par an pour être inclus dans le bouquet TNTSat.

Numéro 23, RMC Découverte, Cherie 25 et l'Équipe*21 ont accepté de payer et sont donc incluses dans le bouquet.

Par contre TF1 (HD1) et M6 ( 6Ter) refusent de payer et ne sont donc pas incluses dans le bouquet.

Maintenant, le site de TNTSat indique qu'il diffuse "le meilleur de la TNT".

Ce n'est pas ce que prévoit la loi. Le bouquet doit diffuser toute la TNT et s'y est engagé. Des acheteurs ont acquis des terminaux de réception pour recevoir la TNT, toute la TNT, pas une sélection arbitraire faite par Canal+.

Canal+ ne tient donc pas ses engagements et la logique voudrait donc que les consommateurs se tournent vers ce diffuseur et exigent le remboursement de leur terminal afin de pouvoir se tourner vers le bouquet concurrent Fransat, diffusé par Eutelsat.

La seule réaction du CSA aura été d'enlever TNTSat de son site qui propose des solutions alternatives pour recevoir la TNT. Est-ce suffisant ? Le CSA ne devrait-il pas imposer à Canal+ qu'il respecte ses engagements ?


Rédacteur : Serge Surpin

*