Trois semaines après la rentrée, premier bilan des nouveautés à la TV


Trois semaines après la rentrée télévisée, les analystes dressent un premier bilan des nouvelles émissions et des nouveaux présentateurs ou animateurs, vedettes d'un mercato mouvementé avant l'été. Personnalité la plus attendue de ce début d'automne, Laurence Ferrari, qui a succédé à Patrick Poivre d'Arvor au journal de 20H00 de TF1. Passé une première semaine de curiosité, ses audiences se sont effritées depuis début septembre. Son JT a enregistré 36,5% de part d'audience nationale en moyenne sur la première semaine de septembre et 33,5% du 15 au 18 septembre.

PPDA affichait 39% en septembre 2007 (mais 35% au premier semestre 2008). Mais les analystes soulignent que son public a "fortement rajeuni". Sur la cible principale de TF1, à savoir la femme de moins de 50 ans responsable des achats (la fameuse ménagère), le JT réalise 36% de part d'audience, soit le même niveau que l'an dernier à la même époque, souligne Emmanuel Charonnat, directeur général adjoint de l'agence média Starcom. "C'est un bon score lorsqu'on considère la concurrence des chaînes de la TNT et la prise en compte progressive dans le panel de Médiamétrie des foyers regardant la télévision sur ADSL", ajoutent-ils. Ces foyers, jeunes et urbains, ont tendance à moins regarder les chaînes historiques que les autres foyers.

Pour Estelle Boutière, consultante à NPA Conseil, "il faut laisser les téléspectateurs s'habituer, après 20 ans de PPDA. N'oublions pas que la télévision est pour beaucoup une affaire d'habitude". Le journal de David Pujadas, sur France 2, est sur une pente ascendante: son audience est passée de 20,05% la première semaine à près de 22% la troisième, contre 21% en moyenne pour le premier semestre 2008. Le 19-20 de France 3 continue de bien marcher, avec une audience moyenne de 21,8%, soit un point de plus que lors des six premiers mois 2008.

"C'est un programme fort, de proximité, qui a toujours su trouver son public", déclare Estelle Boutière. Mais le grand succès de la rentrée dans les mêmes créneaux horaires se trouve chez Canal+, avec "Le Grand Journal" piloté depuis 2004 par Michel Denisot, note la consultante de NPA Conseil. Son audience moyenne depuis la rentrée est de 7,9%, avec un nombre de téléspectateurs en hausse de près de 50% par rapport à la moyenne de 2007/2008.

Parmi les nouvelles émissions, ou dotées d'un nouveau présentateur, les analystes relèvent plusieurs succès d'audience: "L'Edition spéciale" de la mi-journée avec Bruce Toussaint et "Dimanche+" avec Anne-Sophie Lapix sur Canal+, le magazine people "Accès privé" avec Virginie Guilhaume sur M6, "Médias, le magazine" avec Thomas Hugues sur France 5, "Panique dans l'oreillette" avec Frédéric Lopez sur France 2, la nouvelle mouture de "Combien ça coûte" sur TF1... "Service maximum", la nouvelle émission quotidienne sur France 2 de Julien Courbet, transfuge de TF1, affiche des scores moyens, avec une audience d'environ 12,5%.

"Cette case horaire (18H50) était dédiée au divertissement depuis plusieurs années, avec l'émission de Laurent Ruquier", rappelle Estelle Boutière, qui reste optimiste pour l'avenir de ce programme. "Les magazines people et de consommation sont les deux grandes tendances qui marchent actuellement". Quant aux faibles chiffres des nouvelles émissions culturelles de France 2 (de Christophe Hondelatte et Daniel Picouly), Emmanuel Charonnat souligne que ce type d'émissions connaissent le plus souvent des débuts très difficiles.