Une lettre écrite à bord du Titanic
le jour de son naufrage, la
seule connue à ce jour, a été adjugée
119.000 livres (144.000 euros)
samedi, lors d’une vente aux enchères
en Angleterre, ont annoncé
les organisateurs. Acquise il y a environ
vingt ans par un collectionneur,
la lettre et son enveloppe
étaient jusqu’alors entre les mains
de la société Henry Aldridge & Son.
»L’importance de cette lettre est
majeure. A notre connaissance,
c’est la seule à avoir été écrite en
ce jour fatidique», a souligné Andrew
Aldridge, chargé des reliques
du Titanic à Henry Aldridge & Son.
Rédigée par Esther Hart, rescapée
du Titanic, elle n’a jamais été envoyée.
La Britannique devait l’expédier à sa mère après le retour du
paquebot à Southampton, dans le
sud de l’Angleterre, en avril 1912.
La lettre a été rédigée la nuit du dimanche
14 avril 1912, juste avant
que le Titanic ne percute un iceberg.
Le mari d’Esther Hart, Benjamin,
figure parmi les quelque 1.500 disparus.
Esther Hart et sa fille Eva ont
elles été secourues. Âgé de sept ans
au moment des faits, Eva Hart a été
jusqu’à sa mort en 1996 l’une des
rescapées du navire les plus célèbres.
Dans sa lettre, Esther Hart raconte
avoir été malade la veille. Elle écrit
également qu’elle et sa fille devaient
chanter le lendemain soir sur une
des scènes du Titanic. Des années
plus tard, Eva Hart s’est souvenue
que sa mère avait récupéré la lettre
dans la poche du manteau de sonpère après le sauvetage