<div style="text-align: center;">250 migrants fuyant la Libye ont disparu au large des côtes tunisiennes

mily: Franklin Gothic Medium">Environ 250 migrants fuyant la Libye ont disparu hier au large des côtes tunisiennes. 600 autres ont pu être secourus par la garde maritime et l'armée tunisiennes. Tous ces migrants avaient pris place dans une embarcation qui a fait naufrage en tentant de rejoindre l'Italie.
Le bateau de pêche qui les transportait est tombé en panne. Les autorités ont dépêché des petits bateaux de sauvetage mais l'embarcation surchargée a chaviré sous le poids des passagers qui se bousculaient pour monter au bord des bateaux.


Jean Philippe Chauzy, porte parole de l'Organisation Internationale pour l'Immigration rappelle que depuis le début du conflit libyen, "plus de 800 000 travailleurs libyens ont quitté le territoire libyen et sont partis essentiellement vers la Tunisie, l'Egypte et les pays plus au sud comme le Tchad et le Niger".


Il reste, selon lui, un grand nombre de travailleurs migrants "surtout ressortissants de pays tiers" qui sont "coincés" en Libye. Des travailleurs qui cherchent une porte de sortie, "soit plus au sud vers le Tchad ou le Niger, ce qui entraîne là encore des risques considérables" notamment à cause des zones désertiques qu'il faut alors traverser explique Jean Philippe Chauzy."Il y a aussi une autre porte de sortie, maritime, vers l'île italienne de Lampedusa".