mily: Arial">A l'heure ou l'on a inventé la tablette tactile pour les enfants de 3 ans, il est bon de rappeler les dangers que courent les jeunes enfants exposés trop tôt à une consommation abusive des technologies du virtuel.
mily: Arial">Ainsi, selon plusieurs organismes et observatoires de la santé infantile, les nourissons âgés de moins de 2 ans ne devraient mily: Arial">pas avoir accès du tout à ce type de technologie, tandis que les enfants âgés entre 3 et 5 ans devraient être limités à une heure par jour, puis ne pas dépasser les deux heures par jour à partir de 6 ans. Même avec ces recommendations qui paraissent somme toute assez larges, la plupart dépassent de 4 à 5 fois la quantité recommandée, ce qui a de serieuses conséquences pour leur santé. L'explosion de l'usage des appareils portatifs ( téléphones, tablettes, jeux vidéos) a pour conséquence une augmentation drastique de l'usage de la technologie, et ce tout particulièrement pour les jeunes enfants.

Voici 10 bonnes raisons, basées sur des études scientifiques, de bannir ou de réduire l'usage de la technologie des jeunes enfants.

1. Développement et croissance du cerveau

Entre 0 et 2 ans, le cerveau n'est pas encore formé, et il triple de volume. Il continue ensuite à évoluer jusqu'à 21 ans. Le développement du cerveau au plus jeune âge, est énormément influencé par les stimuli extérieurs (ou dans notre cas, le manque de ce type de stimulation). Une exposition aux technologies inadéquate et exagérée pour un cerveau qui est encore dans cette phase de développement critique est associée à un trouble de l'attention, à des délais cognitifs, des difficultés à l'apprentissage, une plus grande impulsivité et une plus faible capacité à s'auto-réguler (caprices etc..)

2. Développement perturbé

L'usage abusif de la technologie réduit les mouvements, ce qui peut finir par perturber le développement. Un enfant sur trois qui entre à l'école à l'heure actuelle souffre de perturbations du développement, ce qui impacte de manière négative leur réussite scolaire. Le mouvement et l'exercice physique favorise l'attention et la capacité d'apprentissage. L'usage de la technologie en dessous de l'âge de 12 ans se fait au détriment de la santé physique et mentale de l'enfant.

3. Obésité épidémique

L'usage croissant de la télévision et autres technologie coïncide avec les problèmes croissants liés à l'obésité. Pour idée de cette corrélation: Les enfants qui ont des appareils électroniques dans leur chambre ont 30% de plus de chances d'être touchés par l'obésité. 1 enfant canadien sur 4 -- et 1 enfant américain sur 3 souffre de l'obésité. Un tiers des enfants obèsent développent ensuite du diabète, et ont des risques accrus de souffrir très tôt de maladies cardiaques, ce qui réduit considérablement l'espérance de vie. A cause de l'obésité, les enfants du 21ème siècle seront la première génération d'enfants qui vivront globalement moins vieux que leurs parents...

4. Manque de sommeil

60% des parents ne supervisent pas l'usage des nouvelles technologie de leurs enfants, et 75% des enfats ont le droit d'utiliser ce genre d'appareil dans leur chambre. Les chiffres sont alarmants : trois quarts environ des enfats entre 9 et 10 ans souffrent du manque de sommeil, au point que cela ait un impact sur leurs résultats scolaires.

5. Maladies mentales

L'usage excessif de la technologie est impliqué en tant que facteur/cause dans certains troubles psychologiques comme la dépression infantile, l'anxiété, le trouble affectif et émotionnel, ainsi que certaines formes d'autisme, selon une étude de l'université de Bristol datée de 2010.

6. Agressivité

Bien sûr, il y a un grand débat sur ce point. Les jeux vidéos et les films violents rendent-ils agressifs ? Probablement pas plus que le fait de lire un roman policier ne fera de vous un meurtrier. Ce n'est pas pour autant qu'il est responsable de laisser des enfants de 6 ans jouer au dernier GTA. Si un adulte peut faire aisément la part des choses, les enfants sont très influencés -- et influençables par les images qu'ils voient. Ce sont les mécanismes de l'apprentissage qui veulent cela, ( mimétisme social), qui fait que les enfants tendent à vouloir copier les actions des individus qu'ils se posent comme des exemples : parents ou... Héros de film, de jeu vidéo... Malheureusement, nombreux sont les parents qui laissent leurs enfants avoir accès à des contenus qui ne leurs sont pas adaptés, et ce, sur tous les supports.

7. Addiction

Lorsque leurs parents n'ont pas assez de temps à leur consacrer et qu'ils s'en sentent détachés, les enfants peuvent avoir tendance à se rabattre sur le monde virtuel et le numérique pour trouver ses repères. Lorsqu'ils en ont un usage trop intense trop tôt, ils peuvent finir développer par développer une véritable addiction. On estime qu'1 enfant sur 12 âgé entre 8 et 18 ans souffre d'une telle addiction.