Les prix des billets d'Air Algérie sont synonymes de racket.
Nous ne sommes pas des vaches à lait. Halte à l'arnaque.
Mobilisez-vous et signez la pétition.
Venez nombreux le 15 Septembre à 15h devant le siège d'Air Algérie à Paris : 18, avenue de l'Opéra.
C'est un crime de priver de vacances ces milliers de familles modestes, ces enfants qui aiment tant se rendre dans leur pays d'origine voir les grands parents, la famille sans oublier la fête de l'Aïd.
Ce mois d'août qui coïncide à la fois avec les vacances scolaires, la fin du mois de ramadan et cette année du 50e anniversaire de l’indépendance, de nombreuses familles contactent notre association pour lancer un cri de colère et de stupéfaction, confrontées au prix exagéré du billet et surtout d'incompréhension devant cette pineraie de places, trouvant inadmissible devant une forte demande, qu’air Algérie n'affiche aucune place disponible à
mois de rater la reprise de travail pour certains où la rentrée scolaire pour d'autres.
La première mission de cette entreprise publique ne doit pas être le profit et la rentabilité au détriment de rendre justement service aux citoyens même si les deux sont souhaitable, d'accord à ce que l'État subventionne Air Algérie à condition que cela profite au plus grand nombre de gens et ce n'est pas le cas.
Halte à l'arnaque
les solutions existent heureusement, sauf que nous n'avons pas d'interlocuteurs, si je vous écris aujourd'hui c'est par ce qu'il y a urgence si on veut satisfaire la demande légitime de toutes ces familles modestes et ces enfants qui qui veulent raconter durant la prochaine rentrée à leurs camarades de classes la virée au pays dont ils sont fiers d'appartenir. J'ai adressé un courrier dans ce sens à toutes les partis susceptibles d'agir, qui est resté lettre morte, donc à:
Monsieur le ministre des transports Amar TOU, Monsieur le secrétaire d'État chargé de la communauté algérienne à l'étranger Halim BENATALLAH, Monsieur le PDG d'Air Algérie Mohamed Salah BOULTIF, hélas pour l'instant on ne voit rien venir, c'est le silence méprisant.
nous avons proposé une solution qui peut satisfaire tout le monde, c'est d’affréter des vols supplémentaires pour un départ de Paris, Lyon, Lille et Marseille pour Constantine, Alger et Oran le 15 août et le retour le 25 août. C'est faisable, c'est possible et nous avons encore le temps.
Je vous demande de bien vouloir exonérer ces vols de la taxe aéroportuaire ce qui peut ramener le prix du billet à moins de 200€ ce qui sera supportable pour les familles les plus démunis, 5 jours avant et 5 après l'aïd.

Les signataires http://www.petitionpublique.fr/Petic...pi=P2012N27350