Merci Merci:  4
Likes Likes:  0
Dislikes Dislikes:  0
Affiche les résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : Albert Einstein : une lettre à 3 millions de dollars


  1. #1
    DZSatien Initié Avatar de monaj
    Inscrit
    Dec 2011
    Lieu
    Algérie
    Messages
    629
    Récepteur
    forever 7830 HD
    TV
    LG
    Remerciement / J'aime

    Albert Einstein : une lettre à 3 millions de dollars

    La lettre d'Albert Einstein sur Dieu et la religion : mise a prix 3 millions de dollars


    mily: Georgia">
    ARTICLE | VEN, 05/10/2012 - 07:04



    La lettre d'Albert Einstein sur Dieu et la religion : mise a prix 3 millions de dollars


    Une lettre d'Albert Einstein, qualifiant la croyance en Dieu de "superstition enfantine", sera mise en vente jeudi par la société de vente aux enchères Bloomsbury, a déclaré mardi un commissaire-priseur.
    La lettre d’Einstein à Eric Gutkind est un document inédit vendu aux enchères en 2008 et qui a fait grand bruit à cause de sa remarque sur Dieu et sur la bible. Le texte proposé ici a été traduit en français à partir de la traduction anglaise disponible sur le site du journal The Guardian

    ... dans ces derniers jours, j'ai lu beaucoup de choses de votre livre, et je vous remercie de me l’avoir envoyé. Ce qui m’a particulièrement frappé est ceci. En ce qui concerne l'attitude face à la vie et la communauté humaine, nous avons beaucoup en commun.
    ... Le mot Dieu n’est pour moi rien de plus que l'expression et le produit des faiblesses humaines, la Bible une collection de légendes certes honorables, mais primitives et qui sont néanmoins assez puéril. Aucune interprétation, aussi subtile soit-elle peut (pour moi) changer cela. Les interprétations subtiles sont très torturées et n’ont presque rien à voir avec le texte original. Pour moi, la religion juive, comme toutes les autres religions, est une incarnation de la plupart des superstitions puériles. Et le peuple juif, à qui j’appartiens volontiers et pour lequel j'ai une profonde affinité avec la mentalité, n'a pas pour moi de qualités différentes de toutes les autres personnes. A en juger par mon expérience, ils ne sont pas mieux que d'autres groupes humains, bien qu'ils soient protégés contre le pire cancer (la guerre)par un manque de puissance. Sinon, je ne peux pas voir quelque chose de « choisi » à leur sujet.
    En général, je trouve pénible que vous demandiez une position privilégiée et essayez de la défendre par deux murs de fierté, un extérieur comme homme et un interne en tant que Juif. Comme un homme, selon vous, pour ainsi dire, vous demandez une dispense de la causalité sinon acceptée, en tant que Juif le privilège du monothéisme. Mais une causalité limitée n'est plus une causalité du tout, comme l’a bien reconnu notre merveilleux Spinoza avec toutes ses incisions, pour la première fois. Et les interprétations animistes des religions naturelles ne sont en principe pas annulées par la domination. Avec de tels murs, nous ne pouvons atteindre qu’une certaine idée fausse, mais nos efforts moraux ne sont pas favorisés par eux. Au contraire.
    Maintenant que j'ai dit tout à fait ouvertement nos différences dans les convictions intellectuelles, il me semble clair pour moi que nous sommes très proches l’un l’autre dans l'essentiel des choses, c'est-à-dire dans notre évaluation du comportement humain. Ce qui nous sépare ne sont que des «accessoires» intellectuels et la «rationalisation» dans la langue de Freud. Par conséquent, je pense que nous nous comprendrions tout à fait bien si nous parlions de choses concrètes. Avec d'aimable remerciements et meilleurs voeux.
    Sincèrement, A. Einstein

    Version anglaise

    ... I read a great deal in the last days of your book, and thank you very much for sending it to me. What especially struck me about it was this. With regard to the factual attitude to life and to the human community we have a great deal in common.
    ... The word God is for me nothing more than the expression and product of human weaknesses, the Bible a collection of honourable, but still primitive legends which are nevertheless pretty childish. No interpretation no matter how subtle can (for me) change this. These subtilised interpretations are highly manifold according to their nature and have almost nothing to do with the original text. For me the Jewish religion like all other religions is an incarnation of the most childish superstitions. And the Jewish people to whom I gladly belong and with whose mentality I have a deep affinity have no different quality for me than all other people. As far as my experience goes, they are also no better than other human groups, although they are protected from the worst cancers by a lack of power. Otherwise I cannot see anything 'chosen' about them.
    In general I find it painful that you claim a privileged position and try to defend it by two walls of pride, an external one as a man and an internal one as a Jew. As a man you claim, so to speak, a dispensation from causality otherwise accepted, as a Jew the priviliege of monotheism. But a limited causality is no longer a causality at all, as our wonderful Spinoza recognized with all incision, probably as the first one. And the animistic interpretations of the religions of nature are in principle not annulled by monopolisation. With such walls we can only attain a certain self-deception, but our moral efforts are not furthered by them. On the contrary.
    Now that I have quite openly stated our differences in intellectual convictions it is still clear to me that we are quite close to each other in essential things, ie in our evalutations of human behaviour. What separates us are only intellectual 'props' and 'rationalisation' in Freud's language. Therefore I think that we would understand each other quite well if we talked about concrete things. With friendly thanks and best wishes
    Yours, A. Einstein

    http://www.harissa.com/news/article/...ons-de-dollars






    FOREVER HD 7830 E2 CARTE V5

  2. Merci louraoui, Hchicha disent merci

  3. #2
    Membre + Avatar de Hchicha
    Inscrit
    Feb 2011
    Messages
    688
    Récepteur
    bidule2
    TV
    bidule1
    Remerciement / J'aime
    mily: tahoma">Salam

    C'est triste. De se rendre compte que le père de E=MC2, et de la théorie de la relativité, n'eut pas 'l'intuition" suffisamment aiguisée pour se rendre compte que derrières les phénomènes pointus qu'il a passé toute sa vie à étudier se trouvait Le Créateur.
    Vraiment triste! En tant que juif, on aurait espéré de lui qu'il eut au moins hérité du Monotheisme du judaisme. Mais non ! Il a préféré la voie des juifs athées (Spinoza et Freud), et, en disant " que Dieu n'est que l'expression et le produit des faiblesses humaines" il ne fait que tenir amicalement la main de Nietzsche.

    Vraiment triste! Je ne savais pas qu'il était athée.Voilà que je reconsidère ce génie d'un œil nouveau.

  4. Merci monaj disent merci
  5. #3
    DZSatien Initié Avatar de monaj
    Inscrit
    Dec 2011
    Lieu
    Algérie
    Messages
    629
    Récepteur
    forever 7830 HD
    TV
    LG
    Remerciement / J'aime
    mily: Helvetica">Albert Einstein. Une personne énigmatique sur certains côtés :


    Einstein écrit plusieurs textes traitant des relations entre science et religion. Dans son article paru en 193025, Einstein distingue trois formes de religion:
    la première est due à la crainte et à une incompréhension de la causalité des phénomènes naturels, d’où l'invention d’êtres surnaturels.
    La deuxième est sociale et morale.
    La troisième, qu’Einstein appelle « religiosité cosmique », est une contemplation de la structure de l'Univers. Elle est compatible avec la science et n'est associée à aucun dogme ni croyance. Einstein déclare être religieux, mais seulement dans ce troisième sens qu’il voit dans le mot religion.
    Lorsque, en 1929, le rabbin Herbert S. Goldstein lui demande « Croyez-vous en Dieu ? », Einstein répond :
    « Je crois au Dieu de Spinoza qui se révèle lui-même dans l’ordre harmonieux de ce qui existe, et non en un Dieu qui se soucie du destin et des actions des êtres humains. »



    et de l'autre cote :


    • "Albert Einstein (1879-1955) disait: "Je crois en un Dieu personnel et je peux dire en toute bonne conscience que jamais je n'ai eu une attitude athée devant la vie. Etudiant, déjà, je considérais les théories de Darwin, Haeckel et Huxley, comme tout à fait dépassées. L'évolution va toujours plus loin, non seulement dans la technique, mais aussi dans la science...//... . Je suis Juif, mais l'image rayonnante du Nazaréen a une influence puissante sur moi." À la question de savoir s'il acceptait l'existence historique de Christ, il répondit: "Sans doute. Personne ne peut lire les évangiles sans éprouver la présence réelle de Jésus. Sa personnalité ressort de chaque mot."



    À un autre moment, dans la petite ville de Princeton sauf erreur, Albert Einstein avait un voisin. Ce voisin était un Dominicain (les Dominicains sont un ordre dans l'église catholique) qui en outre s'intéressait à la Science ; son nom était R.-L. Bruckberger. Il eu l'opportunité d'avoir une entrevue avec le savant. Dans sa description de l'entretien, il mentionne une question qu'il avait posée à Albert Einstein, question posée par Paul Valéry avant lui : "Mais qu'est-ce qui me prouve qu'il y a de l'unité dans la nature ?". Einstein répondit : "C'est un acte de foi !".


    "La science sans religion est boiteuse, la religion sans science est aveugle."
    (Albert Einstein / 1879-1955)


    source : wikipedia et samizdat
    FOREVER HD 7830 E2 CARTE V5

  6. #4
    DZSatien Initié Avatar de Dizzy
    Inscrit
    Jun 2010
    Lieu
    Oranie
    Messages
    605
    Récepteur
    Atlas HD 200 s
    TV
    Sharp LCD 29"
    Remerciement / J'aime
    Cette affaire n'est pas claire pour moi, car les spécialistes de la théorie de la relativité prétendent que Eistein n'a pas osé pousser son raisonnement jusqu'au bout, car cela heurtait ses croyances religieuses et parait-il, il était croyant.
    Voilà que cette lettre avance le contraire.
    Toujours est-il que sa théorie a été complétée et confirmée par d'autres physiciens après lui.

  7. #5
    DZSatien Initié Avatar de monaj
    Inscrit
    Dec 2011
    Lieu
    Algérie
    Messages
    629
    Récepteur
    forever 7830 HD
    TV
    LG
    Remerciement / J'aime
    Le nom du jeune homme ? Albert Einstein.
    mily: Times New Roman">



    mily: Times New Roman">
    Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?

    "Un professeur universitaire a défié ses étudiants avec cette question :

    - Est-ce que Dieu a créé tout ce qui existe ?
    Un étudiant a bravement répondu : - oui, Il l'a fait !
    Le professeur a dit : - Dieu a tout créé ?
    - Oui, monsieur, a répliqué l'étudiant.
    Le professeur a répondu : si Dieu a tout créé, il a donc aussi créé le mal, puisque le mal existe
    mily: Times New Roman">
    et selon le principe de nos travaux qui définissent ce que nous sommes, alors Dieu est mauvais.

    L'étudiant était resté silencieux devant une telle réponse. Le professeur était tout à fait heureux de lui-même
    et il se vantait aux étudiants qu'il avait prouvé encore une fois que la foi était un mythe.

    Un autre étudiant a levé sa main et a dit : - Puis-je vous poser une question professeur ?
    - Bien sûr, a répondu le professeur.
    L'étudiant a répliqué : - Professeur, le froid existe-t-il ?
    - Quel genre de question est-ce, cela ? Bien sûr qu'il existe. Vous n'avez jamais eu froid ? a répliqué le professeur.
    Le jeune homme a répondu : - En fait monsieur, le froid n'existe pas.
    Selon la loi de physique, ce que nous considérons comme le froid, est en réalité l'absence de chaleur.
    Tout individu ou tout objet possède ou transmet de l'énergie.
    La chaleur est produite par un corps ou par une matière qui transmet de l'énergie.
    Le zéro Absolu (-460°F) est l'absence totale de chaleur ; toute la matière devient inerte et incapable de réagir à cette température.
    Le Froid n'existe pas. Nous avons créé ce mot pour décrire ce que nous ressentons si nous n'avons aucune chaleur.

    L'étudiant a continué : - Professeur, l'obscurité existe-t-elle ?
    Le professeur a répondu : - Bien sûr qu'elle existe !
    L'étudiant a répondu : - Vous avez encore tort Monsieur, l'obscurité n'existe pas non plus.
    L'obscurité est en réalité l'absence de lumière. Nous pouvons étudier la Lumière, mais pas l'obscurité.
    En fait, nous pouvons utiliser le prisme de Newton pour fragmenter la lumière blanche en plusieurs couleurs
    et étudier les diverses longueurs d'onde de chaque couleur. Vous ne pouvez pas mesurer l'obscurité.
    Un simple rayon de lumière peut faire irruption dans un monde d'obscurité et l'illuminer.
    Comment pouvez-vous savoir l'espace qu'occupe l'obscurité ? Vous mesurez la quantité de lumière présente.
    N'est-ce pas vrai ? L'obscurité est un terme utilisé par l'homme pour décrire ce qui arrive quand il n'y a pas de lumière.
    Finalement, le jeune homme a demandé au professeur : - Monsieur, le mal existe-t-il ?

    Maintenant incertain, le professeur a répondu : - Bien sûr comme je l'ai déjà dit. Nous le voyons chaque jour.
    C'est dans les exemples quotidiens de l'inhumanité de l'homme envers l'homme.
    C'est dans la multitude des crimes et des violences partout dans le monde.
    Ces manifestations ne sont rien d'autre que du mal !

    L'étudiant a répondu : - le Mal n'existe pas Monsieur, ou du moins il n'existe pas de lui-même.
    Le Mal est simplement l'absence de Dieu en soi. Il est comme l'obscurité et le froid, un mot que l'homme a créé pour décrire l'absence de Dieu en soi.
    Dieu n'a pas créé le mal. Le Mal n'est pas comme la foi, ou l'amour qui existe tout comme la lumière et la chaleur.
    Le Mal est le résultat de ce qui arrive quand l'homme n'a pas l'amour de Dieu dans son coeur.
    Il est comme le froid qui vient quand il n'y a aucune chaleur ou l'obscurité qui vient quand il n'y a aucune lumière.
    Le professeur s'est assis."
    N.B. Il n'y a certes aucune preuve que ce texte raconte bien un épisode de la vie de Einstein. Einstein a toujours été, paraît-il, un étudiant déstabilisant pour ses professeurs. Très tôt, ce créateur de la théorie de la Relativité, s'ingéniait astucieusement a en montrer déjà sa présence partout... C'est lui même qui a dit aussi : « Le hasard est le nom que prend Dieu s'il veut voyager incognito. Mais est-ce que Dieu ne serait pas un processus ?
    Dieu ne serait pas une personne, ni un endroit ni une chose. Dieu est / serait exactement ce que tu nous aurions toujours cru, sans le comprendre.
    Et si Dieu était simplement la réunion de chaque parcelle de l'Univers, y compris notre propre personne ?

    http://www.retrouversonnord.be/einstein.htm
    FOREVER HD 7830 E2 CARTE V5

  8. #6
    DZSatien Initié Avatar de dragan
    Inscrit
    Jul 2012
    Âge
    45
    Messages
    538
    Récepteur
    dm900thd
    TV
    samsung thd 120
    Remerciement / J'aime
    merci une fois de plus mon ami monaj pour tes interventions.
    vu+ duo

  9. Merci monaj disent merci

Sujets similaires

  1. A 12 ans, elle a un Q.I supérieur à celui d'Albert Einstein
    Par monaj dans le forum Discussions Générales
    Réponses: 0
    Dernier message: 08-10-2012, 12:27
  2. L'enigme d'albert Einstein
    Par starsky dans le forum Discussions Générales
    Réponses: 6
    Dernier message: 19-12-2009, 22:28

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Nous contacter | DZSat | Archives | Haut de page