mily: Arial">C'est tellement génial que ça a l'air d'être un fake...
mily: Arial">Et pourtant, cela s'est réellement passé mercredi dernier.

mily: Arial">C'est le très sérieux quotidien régional La Meuse qui relate cette petite perle aux allures de blague (belge). Un détenu, incarcéré à la prison de Lantin, acatégoriquement refusé de comparaître devant le tribunal correctionnel de Liège.

Motif :c'était le jour des frites à la cantine, un délicieux menu qui n'est normalement servi que le mercredi et le dimanche. Et notre ami belge n'aurait raté cela pour rien au monde !
Le prévenu, d'une trentaine d'années, avait déjà été condamné à 17 reprises (dont 16 condamnations pour vol).
Multirécidiviste et toxicomane depuis de longues années, il avait écopé d'une peine d'un an de prison en janvier, avant d'être relâché puis arrêté une nouvelle fois pour vol de voitures. Mais lorsqu'il a été convoqué au tribunal, mercredi matin, il a jugé préférable de demander à son avocat de le représenter tout seul, de peur de rater les fameuses frites du service du déjeuner.

"L'appel des frites a été plus fort !" a plaidé l'avocat, privé de frites, lui. Complètement sidérée par le comportement improbable du gourmand, la cour a prononcé une peine de 20 mois supplémentaires de prison (soit environ 175 services de frites !) afin de lui permettre de profiter encore un peu de son mets favori.

Comme quoi, on est pas si mal en cabane... à frites !