mily: Century Gothic">Bientôt un dépistage du cancer via l'ADN et une simple prise de sang ?


mily: Garamond">Dépister un cancer par une simple prise de sang ou une analyse d'urine ? Ce sera peut-être possible dans un avenir proche.

mily: Garamond">

Un simple
échantillon de sang pourrait permettre d'isoler des cellules cancereuses grâce à une analyse de sang ou d'urine SIPA


Il sera peut-être, « dans un avenir proche » possible de détecter un cancer par une simple analyse de sang ou d'urine. C'est ce qu'affirme le CNRS-Strasbourg. En effet, l'une de ses équipes, en collaboration avec l'Inserm et les universités de Strasbourg et René-Descartes de Paris, a mis au point une technique qui permet de relever, par fluorescence, d'infimes traces d'ADN tumoral dans les fluides biologiques de patients atteints de cancer.

Cette méthode est « 20.000 fois plus sensible que celle appliqué dans les cliniques » et permet, par exemple, selon la chercheuse Valérie Taly, « d'isoler des gouttelettes de sang ne contenant qu'un seul gène ».

La méthode paraît simple : une fois prélevé, le gène est amplifié et analysé par laser. Objetcif : mettre en perspective, grâce à un code couleur, s'il est ou non porteur de la maladie. Les premiers tests, concluants, ont été réalisés sur des cas de cander du côlon et du poumon.
L'intérêt de cette méthode, qui doit faire l'objet d'une étude clinique dès cet été, est double : permettre de détecter les cancers rapidement – or l'on sait que plus tôt ils sont pris, mieux ils se soignent et moins il y a de risque de métastases – et évaluer les menaces de récidives, en fonction de l'agressivité de la maladie et la sensibilité d'un patient à un traitement.

Si l'étude clinique la valide, la technique sera pratiquée à l'hôpital Georges Pompidou à Paris dans quelques années. La généralisation à tous les établissements de l'Hexagone est espérée d'ici une dizaine d'années.

Par Actu France Soir