Diffusion du match Burkina-Algérie : l’ENTV dénonce le chantage d’Al Jazeera




A 4 heures du coup d’envoi à 17 heures du match Burkina Faso- Algérie, l’ENTV n’est toujours pas sûre de le diffuser. La télévision nationale dénonce le chantage du groupe audiovisuel qatari Al Jazeera qui conditionne la vente des droits de retransmission du match par l’ouverture d’un bureau à Alger.

« Jusqu’il y a 24 heures, nos interlocuteurs nous ont demandé un prix très élevé et l’ouverture d’un bureau à Alger pour nous vendre ces droits », assure à TSA, une source officielle de l’ENTV qui a souhaité garder l’anonymat. « A l’heure qu’il est (peu après midi, NDLR), il n’y a pas d’accord. Ils ne veulent pas vendre les droits mais nous avons cinq heures devant nous. Nous ne désespérons pas », ajoute-t-elle.

Le groupe qatari ne s’est jamais intéressé à l’achat des droits de retransmission des matchs qualificatifs mais plutôt aux compétitions finales, selon notre source. « Ces matchs sont traditionnellement commercialisés par l’agence commerciale de la CAF qui s’appelle Sport 5 pour ce qui est la zone MENA », explique-t-elle. Sauf que cette agence a vendu, cette fois-ci, l’ensemble des droits de retransmission (des matchs barrages) à Al Jazeera « sans prendre la précaution de protéger le sacro-saint principe de la territorialité », précise-t-elle. « Même si on a tous les droits, on est tenu moralement, éthiquement et sportivement de vendre les droits pour la retransmission des rencontres sur la terrestre aux pays concernés », affirme notre source.

Source