<b>Au Brésil, un prisonnier vient de réaliser une des pires évasions jamais élaborées. Si l'homme est parvenu à faire un trou dans le mur de a chambre, il a quelque peu sous-estimé son embonpoint. Résultat, l'homme est resté coincé dans le mur

La vie de gardien de prison n'est pas simple tous les jours, ceux qui sont affectés à la prison de Ceres peuvent se réjouir d'avoir retrouvé le sourire le temps d'une tentative d'évasion ratée. En effet, Rafael Valadao, un détenu d'une centaine de kilos, a tenté de s'échapper par le trou qu'il était parvenu à faire dans sa cellule. Sauf que, dommage pour lui, l'orifice n'était pas assez large pour lui permettre de s'y faufiler. Résultat, l'homme est resté coincé dans ce mur et la prison a du faire appel aux pompiers pour le sortir de cette mauvaise passe.
C'est dans la nuit de mardi à mercredi que les gardiens ont trouvé Rafael Valadao, complètement immobilisé dans le trou du mur qu'il avait réussi à faire grâce à un bâton métallique. Cette posture indélicate a évidemment fait sourire les gardiens de prison qui ont du faire appel aux pompiers pour le sortir de là. "Il criait de douleur lorsque les secours sont arrivés sur les lieux", a raconté un porte-parole de la police, relayé par le Daily Mail. "Il a apparemment sous-estimé la taille de son ventre".
Un prisonnier en cavale
S'ils ont souri un instant, les gardiens ont vite déchanté en constatant qu'un des codétenus était lui parvenu à s'évader. Il reste encore aujourd'hui introuvable. Les deux autres codétenus de Valadeo, quant à eux, ne rigolaient pas non plus. En effet, ils attendaient impatiemment leur tour pour se glisser dans la brèche. Après avoir poussé en vain Rafael Valadeo, ils ont dû se rendre à l'évidence et abandonner leur projet. De l'autre côté du mur, les gardiens ont décidé de profiter de la position ridicule du prisonnier pour lui donner une bonne leçon.