Le tribunal correctionnel de Bruxelles vient de frapper un grand coup. Le juge a condamné un homme de 62 ans, à 6 mois de prison ferme et à une amende de 11.000 euros. Cerise sur le gâteau, le pirate, il était accusé de copie de films, va devoir payer des indemnités civiles d'un montant impressionnant, 1 million d'euros. La Belgian Anti-piracy Federation (BAF), qui s'était portée civile, se félicite de cette sanction exemplaire, dans un communiqué de presse diffusé vendredi. Le pirate vendait et louait des films copiés via des vidéos clubs qu'il gérait à Bruxelles. Un petit business juteux qui fonctionnait depuis 1986. 22 ans et pas moins de 12 interventions des services de police plus tard, le voilà stoppé. Entre 2000-2007, 4.485 copies de vidéocassettes et 6.128 copies de DVD ont été confisqués "le pirate tenace a continué son commerce illicite de contrefaçon" explique la BAF. (belga)