mily: Noteworthy-Light">Un très beau timelapse (vidéo accélérée) de trois minutes offre une immersion au cœur de Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord.

mily: Noteworthy-Light">
Ne met pas les pieds en Corée du Nord qui veut. Presque impénétrable, le pays est méconnu. C'est donc avec enthousiasme et non sans une sincère curiosité que des projets comme celui du réalisateur Rob Whitworth sont reçus. En partenariat avec l'entreprise JT Singh il a réalisé ce magnifique timelapse, Enter Pyongyang, qui plonge au coeur de la capitale nord-coréenne.




La Corée du Nordne compte que 6 000 touristes par an. Soit 500 étrangers par mois. Le tourisme individuel n'est pas admis - hormis pour les quelques agences de voyage qui sont reconnues par le régime nord-coréen et donc autorisées à faire visiter le pays. Et pour ces quelques globe-trotters privilégiés, le séjour est étroitement surveillé. En Corée du Nord, on ne se balade pas à loisir.
Ainsi la vidéo a été tournée sous la surveillance rigoureuse de l'Administration nationale du Tourisme nord-coréenne. D'aucuns diront que ce témoignage donne une vision trop idyllique de la capitale. Reste que cette immersion incroyablement bien filmée et réalisée laisse une impression mitigée.
On se laisse charmer par les enfants qui jouent, par le calme paisible des Coréens dans les rames de métro... Mais en même temps, on devine ce qui se cache derrière le vernis: l'atmosphère aseptisée et quasi mutique de l'open space, l'ambiance étrangement ordonnée à l'entrée du métro…

<font size="3"><span style="color:#000000;"><i style="margin: 0px; padding: 0px; "><b style="margin: 0px; padding: 0px; "><i style="margin: 0px; padding: 0px; "><b style="margin: 0px; padding: 0px; "><i style="margin: 0px; padding: 0px; "><b style="margin: 0px; padding: 0px; "><i style="margin: 0px; padding: 0px; ">