chez nous la fille du ministre de la santé, Djamal Ould Abbas est en train de suivre ce même parcours. Elle doit dire : Merci Papa.
IL Y EN A QUI CHANTENT MERCI PATRON ET D AUTRES MERCI MAMAN


A Faire suivre massivement pour dénoncer la Promotion.....merci Maman
pauvre petit heureusement que maman est près de lui.


UNE BELLE HISTOIRE

Imaginez : vous avez aujourd'hui 40 ans, et un diplôme sans valeur d'une > "école d'art privée", pour cancres mais fils de riches, de Paris en > poche ... C'est pas avecça que vous pouvez trouver un vrai job pour manger tous les jours.
Heureusement, Pierre, ce petit fainéant, porte le même nom que sa maman, la célèbre et dodue Roselyne Bachelot.
Et ça , ça vous a "boosté" le parcours, un vrai dynamiteur de cv -
excusez du peu : pour débuter dans la vie active, le fils raté devientAssistant Parlementaire, de....Maman, elle même députée RPR et UMP, pendant huit ans, de 1992 à 2002.
Puis Pierrot est bombardé Conseiller parlementaire du ministre de l'Ecologie, encore Maman, jusqu'en 2004. Avant d'être propulsé "responsable des relationsinstitutionnelles" d'un groupe industriel spécialisé dans l'environnement ( coïncidence ...) jusqu'en 2007, avec un gros salaire pas tellementjustifié vu le peu de travail réellement fourni.


A cette époque, le petit Pierre rejoint sa chère maman au sein du
ministère de la Santé, de nouveau comme conseiller parlementaire, en attendant, en juin 2010, la récompense suprême : un superbe poste de direction à l'INPES, un organisme de prévention ...directement rattaché au ministère de maman, en tant que "Responsable de plaidoyer de la Santé dans les politiques publiques": fallait inventer du sur - mesure pour ce gosse complexé !


Cette superbe promotion commence à faire grincer des dents : poste nouvellement créé, très bien "indemnisé" (+ de 50 000 € nets hors primes et frais ...), imposé à l'agence sanitaire en pleine période d'économie budgétaire, alors qu'on ne comprend pas vraiment le rapport avec les "compétences" (introuvables) spécifiques du "fils de" la Ministre (le management artistique ...) . Tout cela fait violemment désordre ...


Enfin, une "cerise sur le gâteau", pour la route : en 2008 et 2009, Pierre Bachelot a été "épinglé" par le "Canard Enchaîné" et "le > Parisien" , car il occupait un > appartement bien situé de la ville de Paris de 80 m 2, dans le XVème arrondissement, pour un loyer de 800 € par mois .. Depuis, Pierrot le bien
couvé de sa maman, n'a pas déménagé, trop content d'être logé quasi gratuitement vu le montant des loyers dans ce bel arrondissement parisien ... Le fils de la ministre a > décidément bien de la chance et aucun complexe ! Les psys doivent rigoler de ce cas d'école de fils attardé dans les jupes de sa maman!


Sources : Marianne n°687, Libération.fr ( 05/2010), LeFigaro.fr
( 05/2010),LePoint.fr (04/2010) ...