mily: Helvetica Neue">Nadia, mère de deux enfants, a entamé une grève de la faim suite à « l’enlèvement » de ses enfants par les services sociaux. Installée devant le Tribunal administratif de Nantes, cette mère voilée qui récuse tout radicalisme est bien décidée à récupérer ses enfants. Le site Katibin.fr rapporte la terrible situation de Nadia, mère de deux enfants, qui a vu débarquer chez elle des policiers qui l’ont “menottée puis embarquée sans raison valable”. Après une garde à vue qui n’a rien donné, Nadia a été placée en hôpital psychiatrique et a même passé une nuit en prison pour au final être relâchée. A son retour, ses enfants de 7 et 9 ans avaient été placés à la DAS par les services sociaux.
mily: Helvetica Neue">Selon la même source, la maman n’a toujours pas pu les voir à ce jour. Elle se bat depuis 15 jours sans que personne ne l’entende. Tous ces incidents pourraient venir d’une assistante sociale qui lui a posé des questions plus qu’inattendues notamment sur ses intentions d’aller faire le “djihad”. Nadia a répondu par la négative, elle a décidé par la suite de ne plus laisser cette travailleuse sociale se rendre chez elle. Devant le refus de la mère de famille, la police est intervenue pour subtiliser les enfants.