10/02/2009


D’après le journal Ouest France, la “Chambre criminelle de la Cour de cassation” (qui porte bien son nom) a déposé un arrêt qui indique que la collecte des adresses IP n’est plus soumise à l’autorisation préalable de la CNIL (Commission nationale informatique et liberté).
En clair, l’adresse IP n’est plus une donnée PRIVÉE !! [en france bien entendu]