mily: Verdana">mily: tahoma">mily: lucida console">La coupure du câble sous-marin de fibre optique Annaba-Marseille, survenue le 22 octobre dernier, a été provoquée par "l'ancre du navire marchand panaméen le « Paovasa Ace » à proximité dudit câble", a indiqué jeudi le ministère de la Poste
et des Technologies de l'information et de la Communication dans un communiqué.

"Il apparaît dans les résultats préliminaires de l'enquête relative au sectionnement du câble, menée par les services habilités, que la détérioration du câble sous-marin de fibre optique reliant Annaba à Marseille, survenue le 22 octobre dernier, a été provoquée par les man£uvres de mouillage de l'ancre du navire marchand panaméen le « Paovasa Ace » à proximité dudit câble", précise le ministère qui indique
qu'il vient d'être destinataire de ces résultats.

La responsabilité du commandant de ce navire "est ainsi engagée car il s'agit de négligence dans l'application des instructions nautiques lors du choix du point de mouillage", ajoute la même source.
Des dispositions "seront prises à l'encontre des responsables de cet incident, dès l'achèvement de l'enquête, à l'effet d'un dédommagement
des préjudices causés", souligne le ministère.

Pour rappel, la coupure de ce câble sous-marin a causé des perturbations du trafic internet pendant six jours et des pertes commerciales à l'opérateur Algérie Télécom estimées à 100 millions de dinars jour.