arget="_blank">
Des chercheurs ont étudié l'évo
lution du cercle social au cours
de la vie. Passé 25 ans, votre nombre
d'amis baissera inexorablement
jusqu'à votre mort. Cette joyeuse
nouvelle --dont on se serait peutêtre
passé-- a été annoncée par le
Washington Post, qui s'appuie sur
une étude menée par des chercheurs
des universités d'Aalto (Finlande)
et d'Oxford (Royaume-Uni).
Nous aurions un contact privilégié
avec un peu moins d'une vingtaine
de personnes en moyenne au moment
de ce pic de popularité. Cette
conclusion est aussi corroborée par
d'autres études scientifiques montrant
que le cercle social se réduit
passé le quart de siècle. Le site de
vulgarisation scientifique The Conversation
souligne que «les grands
événements de la vie qui viennent
avec l'âge, à l'image du mariage et
des enfants, poussent les gens à
passer davantage de leur temps à
socialiser avec un petit nombre de
membres de la famille et d'amis.
Des défenseurs des droits de
l'Homme ont exigé l'ouver
ture d'une enquête après la
diffusion lundi en Bulgarie d'images
de migrants ligotés par des civils
et couchés par terre, alors que
se multiplient les incidents impliquant
des milices privées. "Il s'agit
des images les plus brutales d'arrestations
de migrants par des civils
diffusées en Bulgarie. Si de telles
initiatives sont laissées sans réaction,
elles vont se multiplier", s'est
alarmé Krassimir Kanev, président
de l'ONG Comité d'Helsinki. Diffusée
par plusieurs télévisions lundi,
la séquence, filmée avec un téléphone
portable, montre trois migrants,
aux regards effrayés, couchés
sur le ventre, les bras liés dans
dos, dans une forêt à la frontière
bulgaro-turque. Invité à réagir par
la chaîne bTV, le chef de la police
frontalière Antonio Anguelov a relevé
que cette action de particuliers
est "au moins illégale". Les initiatives
de "justiciers" autoproclamés se
livrant à la chasse aux migrants
dans les régions frontalières se sont
multipliées ces derniers mois en
Bulgarie, un pays partageant 269
Bulgarie
Des milices privées
contre les migrants
km de frontière avec la Turquie. Dimanche,
le Premier ministre Boïko
Borissov avait mis en garde contre
tout "dépassement de leurs
droits" par ces civils. Le dirigeant
avait félicité quelques jours plus
tôt un groupe de miliciens privés
qui avaient signalé à la police une
vingtaine de migrants près de la
frontière bulgaro-turque, sans toutefois
les molester.
Ces activistes s'étaient vu décerner
des certificats de mérite par M.
Anguelov. La Bulgarie, qui craint de
devenir un axe majeur de transit
des migrants depuis le renforcement
des contrôles en Grèce, a renforcé
ses patrouilles à ses frontières
et a entrepris de prolonger la clôture
de 95 km qu'elle a érigée à sa
frontière turque. M. Borissov a invité
les riverains à faire preuve de
vigilance face aux passages clandestins,
tout en mettant en garde
contre les débordements.
"L'Etat est à nous tous, qui veut
aider est le bienvenu", a-t-il déclaré.
Selon une étude publiée vendredi,
60% des Bulgares considèrent
les migrants comme "une menace
pour la sécurité nationale".
La science sait à quel âge
vous aurez le plus d'amis !
Plus tard, la retraite, les problèmes
de santé et la mort des partenaires
et des amis peuvent laisser les personnes
socialement isolées». Un
réjouissant programme. Autre fait
intéressant, les hommes se feraient
davantage de nouveaux contacts
que les femmes jusqu'à 40 ans, âge
où la tendance s'inverse. Les chercheurs
expliquent avoir travaillé en
étudiant les appels émis par 3.200
Européens. Ils ont pris en compte
la fréquence avec laquelle les enquêtés
appelaient chacun de leur
correspondant, ainsi que la durée de
chaque appel. Une méthode étonnante
quand on sait que les jeunes
sont ceux qui utilisent le moins leur
téléphone pour téléphoner.
Elle pourrait cependant expliquer
ces tristes résultats concernant les
personnes âgées. Souvent moins au
fait des technologies, le troisième
âge favorise encore le téléphone
fixe et les rencontres réelles, deux
éléments non pris en compte par
les chercheurs d'Oxford et Aalto.