Depuis un an, la chanteuse kurde Helly Luv, 26 ans, met son art au service d'une noble et audacieuse cause: la lutte contre Daech.

mily: Arial">Helly Luv n’est pas une pop star comme les autres. La jeune femme de 26 ans a en effet décidé d’utiliser sa musique pour lutter contre l’Etat islamique (EI). Son succès est tel qu’elle est surnommée la «Shakira kurde». Son dernier clip, de 7 minutes, «Revolution», a été tourné à seulement 2,5 kilomètres de la ligne de front des peshmerga kurdes engagés contre les jihadistes, comme elle l’a confié à la chaîne i24news dimanche dernier. «C’était extrêmement dangereux, a-t-elle reconnu. Plusieurs fois nous avons dû partir et tout annuler car ils (les islamistes) commençaient à attaquer.»Le clip, filmé à partir d’images vraies, montre des civils pris au piège de la guerre. «Je ne veux pas faire quelque chose de faux ; je veux montrer la vraie douleur du peuple», a-t-elle encore expliqué. Puis, la chanteuse arrive, avec sa chevelure rouge, dansant en treillis sur le toit d’une voiture, le poing levé, et appelant à la fin des violences. Postée sur Internet il y a environ deux mois, la vidéo a été visionnée plus d’1,3 million de fois.

<font size="3"><span style="color:#000000;">