La société est ainsi faite
Le pauvre : il travaille
Le riche : Il exploite le 1
Le soldat : il défend les deux
Le contribuable : Il paie pour les trois
Le vagabond : Il se repose pour les quatre
Le poivrot : il boit pour les Cinq
Le banquier : il escroque les six
L’avocat : il trompe les sept
Le médecin : il tue les huit
Le croque-mort : il enterre les neuf
Et le politique : Il vit des dix !
Et le dernier est un vampire

l'est républicain Algérie du 29-01-2012 page 11