Merci Merci:  0
Likes Likes:  0
Dislikes Dislikes:  0
Affiche les résultats de 1 à 3 sur 3

Sujet : le renouveau du F.F.S


  1. #1
    Membre + Avatar de eazy
    Inscrit
    Jun 2010
    Lieu
    Larzuls
    Messages
    5 502
    Récepteur
    box android
    TV
    SAMSUNG LED 139"
    Remerciement / J'aime

    le renouveau du F.F.S

    <b>Plus de 4000 personnes au meeting du FFS à Alger.La salle Atlas renoue avec l’euphorie des grands jours.

    « Assa azekka, FFS yella yella » (aujourd’hui et demain, le FFS existera). Ils étaient plus de 4000 personnes à avoir scandé à l’unisson ce slogan dans l’après‑midi de ce vendredi 4 mars lors du premier meeting populaire organisé par le plus vieux parti d’opposition en Algérie à la salle El Atlas à Bab El Oued. Une ambiance qui rappelle les premières années de l’espoir démocratique en Algérie.

    Des femmes et des hommes, des vieux mais surtout des jeunes criaient à tue-tête : « ya si Hocine, mazalna mouarhdine » (Ya si Hocine, on est toujours des opposants), « pouvoir régional, FFS national » ou encore « Bouteflika Ouyahia, houkouma irhabia » (Bouteflika Ouyahia, gouvernement terroriste) ». Près d’une heure avant le début de la rencontre prévue initialement à 14 h 30, cette salle d’une capacité de quelque 3500 sièges s’était déjà avérée trop exigüe pour contenir les militants venus des quatre coins du pays pour assister à ce meeting. Quelques centaines de militants ont suivi le meeting debout alors que d’autres n’ont pas pu pénétrer à l’intérieur de la salle, faute de places disponibles.

    Politesse oblige, ce sont les invités du FFS qui prendront les premiers la parole. Dans leurs interventions, ils sont revenus sur le vent de changement qui souffle sur la région. « Ni le Maroc, ni l’Algérie ne seront des exceptions… le changement est inéluctabl », assure Mustapha LABRAIMI, chargé des relations extérieures dans le Parti du Progrès et du Socialisme (P.P.S) marocain.

    Pour sa part, Me Mustapha Bouchachi, président de la Ligue algérienne des droits de l’homme (Laddh) a souligné : « les peuples du monde entier méritent de jouir de la liberté et de la démocratie, mais je ne connais pas un peuple qui aura tant sacrifié pour arracher sa liberté et obtenir son indépendance… ». Et d’ajouter : « en Algérie, on a libéré la terre mais pas l’homme ». « Ce qui a été détruit pendant les deux dernières décennies en Algérie c’est le lien entre les Algériens dans la vraie vie de tous les jours, et c’est celui‑là qu’il faut impérativement reconstruire en priorité », a‑t‑il poursuivi.


    Une lutte pacifique de tous les jours

    Au cours de son intervention, le secrétaire général du parti, Karim Tabbou, pédagogue, a d’abord soigneusement expliqué la démarche pour laquelle sa formation politique avait opté consistant en l’organisation de meetings et de rencontres populaires à travers le territoire national. Au passage, il tacle sans le citer, le RCD. « Il y a ceux qui croient qu’il suffit d’une chiquenaude pour faire tomber les murs de la citadelle. Et de cueillir le pouvoir, ses milliards, ses milices, son armée et ses services de sécurité (…) d’autres encore sont convaincus qu’à elles seules, les nouvelles technologies tracent la voie royale vers le changement (…) Pour nous, nous considérons comme prioritaire la reconstruction du lien entre Algériens », a‑t‑il indiqué.

    Karim Tabbou a plaidé en faveur d’une action pacifique pour faire changer le régime. « Il faut une lutte pacifique tous les jours. C'est dans l'exercice citoyen effectif que s'opèreront les décantations. C'est à cette condition que se construira (...) le changement », a‑t‑il dit. « Nous ne nous laisserons pas prendre sur le terrain de la confrontation et de la violence », a‑t‑il ajouté. Selon M. Tabbou, « pour construire le changement, il faut d'abord sortir de l'exclusion et de l'émeute ». Il faut pour cela une « levée de tous les obstacles à la libre organisation et la libre expression des Algériens ». Il a également appelé à la « levée du dispositif répressif des libertés publiques (...) non seulement au travers des dispositions légales et administratives mais aussi par un signal politique fort capable de restaurer la confiance perdue ». Il a aussi exhorté « les décideurs » à ne pas « avoir peur du changement ».


    Une action maghrébine pour le changement

    Dans le sillage du mouvement de contestation qui a vu le jour au début de l’année en Algérie mais aussi dans la région, certains partis politiques, syndicats et associations du Maghreb ont décidé de travailler ensemble pour provoquer le changement et mener le pays vers une transition démocratique. Après avoir participé à la première réunion au cours de laquelle une Coordination nationale pour le changement et la démocratie (CNCD) a été créée, le parti de Hocine Aït Ahmed annonce qu’il ne fera pas partie de cette nouvelle organisation ajoutant qu’il avait l’objectif de préparer d’autres actions.

    Pour de nombreux observateurs, il s’agissait là d’un grand défi que le FFS ne pourrait relever dans un contexte marqué par une méfiance des Algériens à l’égard de la politique. L’incontestable réussite de ce premier meeting organisé dans un quartier populaire à Alger leur a en tous cas prouvé le contraire.

    tsa-algerie.com
    Feu rouge Feu rouge Feu rouge !
    Pas une ne bouge ! Tortues à la queue leu leu,
    Tortues jaunes, tortues beiges, tortues noires,
    Tortues têtues Tintamarre ! Hoquettent, s'entêtent,
    Bloquées dans vos carapaces....Regardez-moi bien:.....je passe


  2. #2
    DZSatien Initié
    Inscrit
    Mar 2009
    Âge
    31
    Messages
    1 017
    Récepteur
    HD100
    TV
    LED Starlight
    Remerciement / J'aime
    voila un grand Parti politique Dérigé par UN REVOLUTIONNAIRE qui aime l'algerie non corrompu comme les autre parti a l'image de MSP,PT et autre parti, le FFS a tjr su dejouer les machinations du pouvoir
    <<ASSA AZKA FFS yella yella>> oui pour le changement et oui pour la democratie
    ATLAS HD 100
    ATLAS HD200 BOOT F200
    Cristor ATLAS E




  3. #3
    DZSatien Habitué
    Inscrit
    Jun 2009
    Lieu
    T° OUZOU
    Messages
    169
    Récepteur
    condor 6000 HD
    TV
    cristor led
    Remerciement / J'aime
    <div class="bbcode_container">
    Citation Envoyé par algforever Voir le message
    voila un grand Parti politique Dérigé par UN REVOLUTIONNAIRE qui aime l'algerie non corrompu comme les autre parti a l'image de MSP,PT et autre parti, le FFS a tjr su dejouer les machinations du pouvoir
    <<ASSA AZKA FFS yella yella>> oui pour le changement et oui pour la democratie
    comment vous avez fait une comparaison FFS--MSP--PT ?
    C VRAI le combat du ffs d’aujourd’hui n'est plus celui d'hier.....MAIS ils ne se ressemblent pas ,agma
    tabou déclarait que la révolution viendrai de la rue et non des salons,,,,
    et pourtant il est dans une salle de cinéma et promet un changement.....
    le FFS se réunit dans une salle de cinéma pour expliquer que le changement aura bien lieu, un jour, pacifiquement, reprenant en gros le discours de Mourad Medelci
    il est en train d'appliquer les directives de DOK .
    LA REVOLUTION TUNISIENNE ET EGYPTIENNE S'EST FAITE DANS LA RUE et non ds les salles de cinema.

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •  
Nous contacter | DZSat | Archives | Haut de page