<font size="3">mily: PT Sans">le dernier long métrage du réalisateur bruxellois Mourad Boucif« Les Hommes d’Argile »mily: PT Sans">est tout à la fois une œuvre de mémoire majeure, exhumant des cendres du passé les grands oubliés de l’histoire (les valeureux soldats Africains et Asiatiques issus des colonies françaises) et leur sacrifice, si injustement méconnu, pour libérer la France, l’Europe et le monde de la barbarie nazie, et une fable métaphysique sur la condition humaine, belle et émouvante, faisant magnifiquement rempart contre les errements et la folie des hommes.


mily: PT Sans">Le mot de l’auteur et du cinéaste, Mourad Boucif (Maroc)
"La participation tragique de tous les Africains, Asiatiques issus des colonies françaises aux plus grands conflits mondiaux est un sujet très important.
En effet plus de 940 000 hommes ont contribué admirablement à la libération du monde, du joug et de la barbarie nazie durant la seconde guerre mondiale. Mais le long-métrage « Les Hommes d’Argile » ne se contente pas de retracer uniquement cette grande injustice et sa dimension historique.
Ce film est une fable métaphysique sur la condition humaine, dont le personnage principal, Sulayman, décrypte et suit les signes de la nature; le lieutenant Laurent qui dirige le 7éme RTM, découvre progressivement un autre monde, un univers secret et mystérieux qui le fascine et l’envoute à jamais…
En ces temps assez troubles ou la rencontre interculturelle, la cohabitation entre les différentes communautés sont fort stigmatisés, notre long-métrage nous invite à voyager à travers « nos profondeurs sacrées… » « Les Hommes d’Argile » préfère éveiller les consciences en sublimant les beautés d’un univers qui finit par s’essouffler".

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : mourad_boucif.jpg 
Affichages : 16 
Taille : 31.8 Ko 
ID : 59421

<font size="3"><span style="color:#000000;"><em style="box-sizing: border-box; "><strong style="box-sizing: border-box; ">