- Le journal catalan La Vanguardia révèle que le footballeur argentin est le contribuable payant le plus d'impôts en Espagne.




Une ligne de plus au palmarès de Lionel Messi. En plus d'être le meilleur joueur du monde, l'attaquant vedette du FC Barcelone est aussi le plus grand contribuable espagnol, selon La Vanguardia. Dans son édition du jeudi 17 juillet, le quotidien catalan rapporte que le finaliste malheureux de la Coupe du monde 2014 paye plus d'impôts que quiconque en Espagne.
Le journal affirme en effet que le footballeur de 27 ans a versé 56 millions d'euros cette année. Sur cette somme, 12 millions sont relatifs à la taxe sur son salaire de 2013 versé par le FC Barcelone. Les 44 restants correspondent aux droits à l'image sur la période 2007-2012 et à un redressement fiscal sur des droits d'image non déclarés lors des années 2007 à 2009.
100 millions payés en sept ans
En juin 2013, la justice espagnole avait constaté que les bénéfices (10 millions) liés aux droits d'image de Lionel Messi entre 2007 et 2009 n'avaient pas été déclarés. Un manque à gagner d'environ 5,1 millions pour le fisc. Le joueur avait cependant mis à disposition des autorités financières un compte avec la somme d'argent manquante afin d'éviter de lourdes pénalités.
La Vanguardia conclut en expliquant que Lionel Messi a versé plus de 100 millions d'euros aux impôts sur les sept dernières années. Ce qui signifie également que le meilleur joueur de la Coupe du monde au Brésil a perçu un revenu supérieur à 200 millions d'euros sur la même période.