mily: Georgia">La polémique autour du fichage controversé des élèves de confession musulmane à Béziers n'en finit pas de faire réagir. Malika Ménard, élue miss Normandie en 2009 puis Miss France en 2010, écrit ainsi au maire de Béziers sur son blog. Une décision prise après avoir largement été interpellée sur les réseaux sociaux à cause de son homonymie et de son prénom d'origine arabe. La reine de beauté - qui porte donc le même nom que le maire de Béziers - "Je suis fière de mon nom de famille et désolée qu'il m'associe à Robert Ménard avec qui je ne peux définitivement partager rien d'autre - offre une leçon de tolérance à l'élu.


Un prénom qui avait fait jaser lors de son élection

Malika Ménard avait déjà été confrontée à l'origine arabe de son prénom lors de son élection au concours de Miss France. Elle avait été sollicitée à de multiples reprises par les médias sur ses origines. Native de Normandie, la jeune femme avait expliqué en long en large et en travers qu'elle était "100% française" mais que sa mère, qui avait vécu au Maroc, jugeait que c'était un beau prénom. Malika signifie "reine" en arabe. Elle conclut ainsi sa lette : "Femme libre, amoureuse de son pays, de sa diversité ethnique et religieuse, et fière de toute ses racines, sans exception".

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : 1158178_727_malikatxt.jpg 
Affichages : 25 
Taille : 272.5 Ko 
ID : 55636

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille normale

Nom : Malika-Menard-Miss-France-2010-fait-l-unanimite_article_landscape_pm_v8.jpg 
Affichages : 25 
Taille : 48.8 Ko 
ID : 55635