VIVENDI réfléchit au rachat d'Orascom Telecom Algérie

Vivendi réfléchit au rachat d'Orascom Telecom Algérie dans le cadre d'une alliance avec le groupe algérien Cevital, rapporte ce vendredi "La Tribune". Selon le quotidien économique, un membre du conseil d'administration du premier groupe européen de médias et de divertissement, Mehdi Dazi, d'origine algérienne, a rencontré samedi dernier à Alger Issad Rebrab, patron du groupe privé algérien qui détient 3% d'Orascom Telecom Algérie
L'Etat algérien, qui s'est octroyé en 2008 un droit de préemption sur les cessions d'actifs sur son territoire, est favorable au scénario d'un rachat d'Orascom Telecom Algérie par un opérateur étranger en association avec des acteurs locaux, précise "La Tribune".
L'opérateur devra être détenue à 51% par des Algériens selon la législation en vigueur.
Le milliardaire égyptien Naguib Sawiris chercherait à vendre sa filiale en Algérie où ses relations avec le gouvernement se sont tendues depuis la cession en 2008 de deux cimenteries algériennes au français Lafarge, poursuit le quotidien.
Cependant, Naguib Sawiris a démenti dans un entretien publié jeudi à La Tribune toute intention de quitter l'Algérie en vendant Orascom Telecom.