mily: Helvetica Neue">Lounis Ait Menguellet de son vrai nom "Abdenbi Aït Menguellet" est né le 17 janvier 1950 à Ighil Bouammas "Iɣil n Wammas", un village niché dans les chaînes montagneuses du Djurdjura, dans la commune d'Iboudraren dans la Wilaya de Tizi-Ouzou en Algérie.

mily: Helvetica Neue">Son surnom "Lounis" le doit à sa grand-mère, quant à son éveil du génie poétique il le doit aux circonstances souvent difficiles de son enfance. Lounis Ait Menguellet fut élevé au sein d'une famille modeste et son enfance est marquée par les horreurs de la guerre de libération algérienne.

En 1962, Ait Menguellet quitte son village pour s’installer à Alger, avec ses frères, où il entre à l'école à l’âge de 11 ans. À l’issue du cycle primaire, Lounis a suivi une formation d'ébéniste au collège technologique de «Champ de Manœuvres». Un métier qu’il aime et considère comme son loisir favori.
A la fin de cette période, Lounis arrêtera définitivement les études académiques et a continuer à accéder au savoir, à la science et à la culture à travers des livres.

En dépit d'un parcours scolaire très court, Lounis a réussi à accéder par la grande porte grâce à ses nombreuses lectures, au monde de la culture et du savoir: une passion qui occupe, d'ailleurs, une grande partie de son temps.

Lounis Aït Menguellet est certainement l'un des artistes les plus populaires de la chanson kabyle contemporaine, un poète qui est devenu le symbole de la revendication identitaire berbère. À propos des évènements qui ont secoué la Kabylie ces dernières années, il dit que, égale à elle-même, la région est un bastion de la contestation et qu’elle a toujours été à l’avant-garde des luttes. « Je parle de la Kabylie à ma façon, afin d’apporter quelque chose pour que les choses évoluent », avant de s’empresser d'ajouter qu'il ne fait jamais de politique.

<font size="3"><span style="color:#000000;"><span style="orphans: 2; widows: 2; font-family: 'Helvetica Neue', Helvetica, Arial, sans-serif; font-size: 14px; line-height: 20px;">